Barcelone : la France qualifiée sur le fil
samedi 06 octobre 2018

KEvin Staut For JOy Barcelon finale coupe des nations 2018
Le sans-faute de Kevin Staut et For Joy a largement participé à la qualification de la France pour la dernière manche de la finale. © Photo FEI/Jim Hollander

La première manche de la finale Coupe des nations de saut d'obstacles avait la lourde tâche hier de désigner lesquelles des quinze équipes en lice accéderaient à l'ultime round du circuit FEI dimanche après-midi. Finalement, ce sont les Autrichiens et les Italiens qui, avec un seul petit point de temps au compteur chacun, aborderont le mieux le grand dénouement dominical. Avec 12 points, la France sera aussi de la partie dans deux jours, mais se qualifie sur le fil...

Le coup d'envoi de la finale Coupe des nations de saut d'obstacles a été donné hier au Real Polo Club de Barcelone. Quinze jours à peine après la fin des mondiaux de Tryon, de nombreux couples phares manquaient à l'appel, laissant la voie libre à des duos voire des équipes que l'on attendait pas aussi performants.

L'Autriche et l'Italie, qui ne comptait pourtant que sur Lorenzo de Luca/Ensor de Litrange comme cavalier expérimenté sur ce genre d'échéances, rendent une copie presque parfaite et n'accusent qu'un petit point de temps à l'issue des quatre parcours de l'équipe, grâce notamment aux sans-faute autrichiens de Max Kuhner/PSG Final et Julia Houtzager-Kayser/Sterrehof's Cayetano Z et à ceux italiens de Lucas Marziani/Tokyo du Soleil et Ricardo Pisani/Chaclot. Avec 4 points, la Suède, la Belgique et les Pays-Bas sont en embuscade et auront gros à jouer dimanche, lors de la dernière manche qui réunira les 8 meilleures équipes de cette finale. 

La France en finale, mais non sans mal

La France en sera, mais a décroché son ticket de justesse ! Les parcours parfaits de Kevin Staut/For Joy van't Zorglviet et Cedric Angot/Saxo de la Cour avaient mis les tricolores sur de bons rails, mais les montures moins expérimentées ont ensuite eu plus de mal à se défaire des difficultés. Les 8 points de Quel Filou 13, aux rênes de Mathieu Billot, ont ainsi été conservés alors que Penelope Leprevost ne trouvait pas un Vancouver de Lanlore au meilleur de sa forme. Le cheval se serait donné un coup au paddock et après inspection avec les vétérinaires et le staff, il a finalement été décidé que la Normande ne reparte pas demain. Elle sera remplacée par Olivier Robert et Eros (lire ICI). 

Les Etats-Unis dans la consolante

Avec quatre équipes à 8 points classées entre la 7e et la 10e place, et alors que seules les 8 meilleures équipes sont invitées à en découdre dimanche, le chronomètre, qui départage les égalités de points, laissera ainsi un gout amer aux Américains, médaillé d'or à Tryon, et aux Allemands, médaillés de bronze, qui ne pourront repartir que dans la Consolante cet après-midi. 

Les résultats ICI