Benoit Cernin : "Plus ça va, mieux sont mes chevaux"

mardi 03 octobre 2017

  • imprimer

De nombreuses victoires sur le circuit Grand National, des sélections en 5*, des participations en Coupe des nations... La saison 2017 aura réussi à Benoit Cernin ! Le cavalier installé en Saône-et-Loire sur l'exploitation qui, il n'y a encore pas si longtemps, accueillait l'élevage de chèvres de ses parents, sera ce week-end au Grand National de Lorient pour grapiller de précieux points et pense à la victoire sur le circuit.

Benoit Cernin largeL

Scoopdyga

Des remises des prix, Benoit Cernin en a vécu beaucoup cette saison !

L'Eperon : Uitlanders du Ter, Ultra Blue de Jaurand, Unamour du Suyer et Tea Star d'Oyale ont tous fait une superbe saison. Comment faîtes-vous pour les avoir aussi en forme ?

Benoit Cernin : C'est vrai que ces quatre chevaux ont classé jusqu'à 1,50m cette année. J'ai l'impression qu'ils sont montés en puissance tout au long de la saison, même si c'est vrai qu'au fur et à mesure on commence aussi à mieux les connaitre. Plus ça va et mieux ils sont ! Leur forme vient en partie du système que nous mettons en place à la maison. Bien s'organiser, c'est ce que je trouve le plus dur, surtout que je suis en concours quatre/cinq jours par semaine. Donc il faut vraiment qu'à la maison ce soit bien rôdé pour que les chevaux ne s'arrêtent jamais de travailler, qu'il y ait toujours un bon suivi et qu'ils arrivent toujours au concours en condition. C'est ce qui fait les résultats !

Votre écurie Mors and More sur le Grand National est pour l'instant 3e du classement provisoire et vous avez changé votre programme pour finalement participer à l'étape de Lorient. Une victoire sur le circuit est devenue un objectif ?

On fait tout pour le gagner, mais ça va être difficile. A Barbaste, mes trois chevaux classent le Grand Prix (il remporte l'épreuve avec Unamour du Suyer, et se classe 3e et 4e avec Uitlander du Ter et Ultra Blue de Jaurand, ndla) , avec beaucoup de facilité, et ça nous a fait bien remonter dans le classement. Du coup, sur le retour, je me suis dit qu'il fallait quand même aller jusqu'à Lorient. Sur le Grand National, il y a une émulation et une compétitivité qu'on ne retrouve pas forcément sur les autres concours et du coup c'est très motivant ! Et puis mes chevaux et moi avons pris beaucoup d'expérience sur les épreuves 5* que l'on a pu faire cette saison, et on en tire parti sur les Grand Prix Pro Elite. Les chevaux courent ces épreuves beaucoup plus facilement et avec beaucoup d'aisance. 

Lorient signe le début de la saison indoor, quelle va être la suite du programme pour vous cet hiver ?

Après Lorient, certains chevaux iront à Lyon et au Mans. Ensuite, je pense que je vais laisser les bons chevaux se reposer et en profiter pour lancer des plus jeunes. J'ai des bons 8 ans, dont un nouveau qui vient d'arriver et qui montre beaucoup de qualités. Je vais essayer de vraiment les mettre en route pour qu'ils soient prêts l'année prochaine. Les autres ont déjà fait une bonne saison, et si je veux les faire vieillir comme il faut, il faut bien s'en occuper et les préserver. 

Propos recueillis par Myriam Rousselle

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 94 - Benoit Cernin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr