Bosty : « J’espère être sur la bonne voie »

vendredi 01 juillet 2016

  • imprimer

5e du Grand Prix CSIO de Rotterdam le week-end dernier, Roger-Yves Bost et Sydney Une Prince ont marqué de nouveaux bons points dans la course aux sélections olympiques. Mais si le cavalier de Barbizon est ultra motivé, rien n’est encore joué et il montera samedi sa deuxième cartouche, Qoud’Coeur de La Loge, dans l’étape du Longines Global Champions Tour de Paris-Eiffel.

Roger-Yves Bost à La Baule largeL

Scoopdyga

Roger-Yves Bost à La Baule

Quel a été votre sentiment dans le Grand Prix de Rotterdam ?

Il était assez difficile, mais il y avait un super plateau de chevaux et quand même dix-sept barragistes au final. Au premier tour, Sydney n’a vraiment pas forcé. Cela lui avait du bien de faire deux tours sans pression sur 145 et 150 les jours précédents. Au barrage, j’ai essayé de prendre les options en assurant le classement. J’ai surtout veillé à ce qu’elle saute bien car il fallait qu’elle se montre bien car c’était son dernier gros concours avant la sélection pour Rio !

Et vous pensez avoir marqué des points ?

Je l’espère ! (Il fait une pause et sourit) Ce Grand Prix m’a en tous cas donné de la confiance car elle a répondu présente malgré l’enjeu. Comme à La Baule, où elle a fait un sans-faute en seconde manche.

Sur quoi Sydney a-t-elle le plus évolué ces derniers mois ?

Cette année, elle a vraiment passé un cap. Elle a pris de la maturité, par exemple dans les combinaisons, qu’elle franchit plus sereinement. Pour le reste, elle est super courageuse et volontaire. Elle essaye toujours de bien faire. Je peux compter sur elle. 

Préparez-vous toutefois aussi Qoud’Cœur en parallèle ?

Oui, on reste jusque-là ouvert car Qoud’cœur est quand même une valeur sûre et il peut tout sauter. Ces derniers mois, il a vraiment été performant : vainqueur du GP de Mexico, 8e à Madrid, 2e de la Coupe des nations de Saint-Gall. On attend de voir son comportement dans le Grand Prix du Paris-Eiffel samedi. Il n’a concouru que sur l’herbe dernièrement, donc on voulait le revoir sur une piste en sable. Si je décroche ma sélection, c’est Philippe qui tranchera entre Sydney et lui en fonction de son ressenti… S’il ne va pas à Rio, il participera au CHIO d’Aix-la-Chapelle dans deux semaines.

Comment vivez-vous cette pression olympique et l’incertitude qui plane encore sur votre sélection ?

Moi je reste normal, je ne change pas mes habitudes ni ma manière de faire, mais je ressens la pression autour. Tout le monde surveille les chevaux aux écuries, au paddock, en piste… Tous les cavaliers rêvent d’aller aux JO. Moi aussi évidemment ! J’ai la chance d’avoir deux bons chevaux, donc je vais faire au mieux et on verra… J’espère en tous cas être sur la bonne voie !

Propos recueillis par Elodie Mas

Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr