Broucqsault triomphe à Rome
lundi 26 mai 2003

rome3-broucqsault-dileme
Bruno Broucqsault et Dileme de Cephe - Ph. Paolo Biroldi

Le Francais Bruno Broucqsault a fêté ce dimanche 25 mai dans le Grand Prix de Rome sa plus grande victoire individuelle, deux jours après avoir deja fêté un beau succès collectif avec la France dans la Coupe des Nations.

Les Tricolores ont du reste encore prouvé leur supériorité collective dans le Grand Prix, puisque Christian Hermon se classe 5e, Michel Robert 7e et Edouard Couperie 11e.Les meilleurs cavaliers du monde ont inscrit leur nom au palmarès du prestigieux Grand Prix de Rome et Bruno Broucqsault peut donc être fier de se rajouter à la liste. A 44 ans, le Nordiste fait un nouveau pas en avant dans la hiérarchie. Sa complicité avec Dileme de Cephe saute aux yeux et les résultats sont là: quelle régularité! Ce dimanche, ils ont bouclé les 32 efforts des 3 parcours proposés (deux manches et un barrage) sans bavure, avec aisance, agileté et sang froid. "Dileme de Cephe a un galop un peu particulier, mais il a beaucoup de qualités, il a un vrai respect des barres et sa masse musculaire s'est étoffée, il a de la force".

Broucqsault a-il maintenant son billet pour Aix-la-Chapelle, comme il en émettait le voeu dans le dernier numero de L'Eperon ? "Pas encore, Jean-Maurice Bonneau est parti prendre son avion sitôt après m'avoir félicité, mais je l'espère. On verra après St Gall, je lui fais confiance pour prendre les cinq meilleurs à Aix la Chapelle". Et d'ajouter à l'adresse du selectionneur national: "on a la chance d' avoir un entraîneur qui a su ouvrir les portes, permis à beaucoup de monter en CSIO et CSI-A, cela a permis d'agrandir notre réservoir. Il a ouvert la porte à beaucoup de nouveaux couples.""Je craignais Govoni et Skelton, qui sont très rapides, et j'ai donc pris des risques. On avait étudié cette option passant devant le bidet pour aller chercher le double final à la reconnaissance et comme Govoni l'a aussi empruntée, je me devais de le faire". Govoni, 2e, était déjà ravi d'effacer sa contre performance dans la Coupe des Nations et Nick Skelton, 3e, opére un sacré retour, lui que l'on disait perdu pour ce sport. Deux ans et demi après son terrible accident (fracture des cervicales), à 46 ans, il est à nouveau un candidat pour les Europeens 2003 et entend le prouver dès jeudi au CSIO de Suisse a St Gall. Christian Hermon peut aussi être fier de sa belle semaine romaine, malgré deux petites fautes au barrage, il finit 5e du GP. Galet d'Auzay a fait grosse impression aussi. Un point de temps l'a privé du barrage mais Michel Robert est ravi de sa progression: "il en fait de plus en plus et je peux ainsi en faire de moins en moins. Il est sensationnel".

Tous les résultats de RomeLe compte-rendu de la Coupe des Nations