Bruxelles : Lucy Davis en « Barron » !

dimanche 06 septembre 2015

  • imprimer

Au terme d’un barrage à dix-sept couru à toute berzingue, Lucy Davis a remporté le Grand Prix Rolex des Brussels Stephex Masters dimanche après-midi devant Karim El Zoghby/Amelia et Piergiorgio Bucci/Casallo Z. Kevin Staut, 6e avec Silvana-HDC réalise la meilleure performance française.

Lucy Davis et Barron largeP

Scoopdyga

Lucy Davis et Barron

Dix-sept barragistes c’est beaucoup. Et dès la reconnaissance, le chef de piste, Luc Musette, le craignait : « peu de cavaliers ont râlé sur mon parcours, ce n’est pas bon signe… Il risque d’y avoir trop de sans-faute ! » Au barrage, les couples ont donc forcément dû aller vite. Très vite même. Après le passage de la fusée américaine, Kent Farrington ici avec Gazelle, on pensait avoir un temps de référence (35’’90) mais finalement il sera doublé par les très complices Karim El Zoghby et Amelia (35’’14), puis par Lucy Davis/Barron avec le chrono canon de 34’’68. Seul Piergiorgio Bucci/Casallo Z s’est ensuite intercalé entre ces deux derniers avec 35’’45. « En entrant en piste, je savais que je pouvais battre Kent car Barron est très rapide et ce barrage galopant lui convenait parfaitement. Les cavaliers comme Kent font davantage la différence quand il y a plus de tournants, a détaillé avec joie et humilité la jeune Américaine, qui a déjà remporté les Grands Prix 5* de Lausanne et Rotterdam et qui s’entraîne depuis l’été avec Eric van der Vleuten. Notre prochain objectif est la finale des Coupes des nations à Barcelone dans trois semaines. »

Kevin 6e, Simon 15e

Egalement double sans-faute en 36’’81, Kevin Staut prend la 6e place avec Silvana-HDC : « C’était un barrage avec de grandes lignes droites où il fallait retirer des foulées et comme Silvana n’a pas une grande action ce n’est pas ce qui lui convient le mieux. Les autres allaient trop vite. Et comme je veux qu’elle dure, je ne voulais pas non plus prendre trop de risques. »

Quant à Simon Delestre et Chesall, vainqueur de la grosse épreuve hier, ils ont fait une faute sur la sortie du double en 37’’12, synonyme d’une 15e place. « C’est son premier Grand Prix 5*. Je ne pensais pas qu’il était déjà prêt pour faire ça. Il se relâche de plus en plus, les codes s’installent petit à petit, se réjouit le Lorrain. Quand je l’ai débuté sur les 135 à Amsterdam cet hiver, je savais que Chesall avait ce potentiel mais je ne pensais pas qu’il évoluerait si vite. Sa victoire hier et sa performance dans le Grand Prix sont prometteurs pour la suite. »

Déception en revanche pour Philippe Rozier, auteur de trois fautes avec Rahotep de Toscane, peut-être un peu éprouvé par sa bonne 3e place dans l’épreuve en deux manches disputée hier soir. Tout comme Julien Gonin/Soleil du Chanu, auteur de deux fautes. Roger-Yves Bost/Quartz de la Lande et Patrice Delaveau/Carinjo-HDC sont, eux, privés de dessert à cause d’une malheureuse faute. 

Elodie Mas, sur place

Bucas
Couvertures pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr