CSI 3* Hardelot : et de trois pour Laura!
samedi 10 juin 2017

Laura Renwick Bintang Hardelot 2017
Laura Renwick et Bintang © Sylvia Flahaut

Troisième jour de compétition sur la Côte d’Opale et troisième victoire pour la cavalière britannique Laura Renwick. Ce samedi, c’est en selle sur son hongre de 11 ans, Bintang II, que la véloce amazone s’est imposée dans le petit Grand Prix 145 du CSI3* d’Hardelot.

48 couples étaient au départ de cette troisième épreuve ranking de la compétition, qui se courait au barème A au chrono avec barrage. Pour démarrer, Grégory Bodo, chef de piste, avait imaginé un vertical aux couleurs d’un damier qui, situé en sortie d’une zone d’ombre, a causé quelques fautes. Jérôme Hurel associé à Viamdos d’Avril ou Edward Lévy en selle sur Starlette de la Roque s’y laissent prendre. Le triple, situé en numéro 10 (vertical, une foulée oxer, deux foulées vertical), était également à soigner tout particulièrement. Il faudra aussi faire attention au chrono, prévenait dès la reconnaissance le Nordiste Nicolas Delmotte. Mais seul le cavalier des Pays-Bas, Johnny Pals, se laisse prendre au piège du chrono. Le premier parcours sans pénalité est signé Alexis Gautier et Spirit of Semilly, deuxième couple à s’élancer sur la piste en herbe du stade équestre hardelotois. Ils sont rejoints par 12 autres concurrents, dont plusieurs chances françaises : Frédéric David/ Baloussini, Alexis Borrin/Ruby de la Fosse, François Xavier Boudant/Vitellius des Dames, Nicolas Delmotte/Urvoso du Roch ou encore Robert Breul/Arsouille du Seigneur obtiennent leur ticket de participation au barrage.  

D’emblée Alexis Gautier pose une option et signe un barrage sans pénalité en 39,96. Le Belge Damien Haelterman et Hooligan de Laubry ne parviendront pas immédiatement à améliorer le chrono, mais d’autres couples enchériront tour à tour. Au provisoire, la première place est d’abord octroyée au Belge Rik Hemeryck associé à Déesse de la Sure. Puis, Robert Breul pénalisé de huit points, c’est Alexis Borrin qui s’empare de la tête, sans faute en 37,34. Le Japonais Satoshi Hirao et Ileana prennent la tête, sans faute en 37,20. Mais c’est finalement la Britannique qui aura le dernier mot : avec Bintang II, la cavalière met tout le monde d’accord, sans faute en 36,56. Le Tricolore Nicolas Delmotte parvient en fin de barrage à accrocher une deuxième place avec Urvoso du Roch, sans faute en 37,05. 

“Je crois beaucoup en Urvoso” 

Gagnante de l’épreuve ranking de jeudi et de l’épreuve de vitesse de vendredi, la Britannique signe ainsi sa troisième victoire dans cette édition 2017 d’Hardelot. “Je ne peux pas demander plus. Peut-être que ça aille aussi bien demain”, a souri la cavalière, saluant la qualité de la piste en herbe. Quant à Nicolas Delmotte, qui collectionne les deuxièmes places en internationaux depuis quelques semaines (2e du GP du 3* du Touquet, 2e du GP du CSI3* de Béthune), il s’estimait ravi. “Urvoso est un cheval de 9 ans qui n’a pas beaucoup d’expérience à ce niveau, indique le Nordiste. Ce sont ses premières 145 et je suis vraiment très satisfait de son attitude. C’est un cheval dans lequel je crois beaucoup, il a de nombreuses qualités, il est très respectueux, il a un excellent mental, il adore travailler. Demain, dimanche, c’est son fils de Diamant de Semilly, Ilex VP, que le cavalier sellera pour le Grand Prix qui se courra dès 15 heures.

Les résultats ICI