CSI 3* Lons-le-Saunier : Sofian Mesraoui à un train d'enfer !
samedi 09 juin 2018

Sofiane Misraoui CSI 3* Lons le saunier 2018
Sofiane Lesraoui et Scarlet d'Enfer © Jean-Louis Perrier

Après la réussite de l’édition 2017 sur le nouveau terrain en sable, les demandes ont afflué pour participer au Jumping International de Lons le Saunier. Dans le cadre verdoyant de Montciel, le grand Prix du CSI *** dimanche promet d’être très disputé !

Depuis jeudi, toute l’équipe de la Société Lédonienne de Concours Hippique présidée par Maurice Gallet s’active pour recevoir les cavaliers du CSI ***  YH et CSI *.  La météo est presque parfaite, juste un petit bout d’orage en fin d’après-midi ! Marcel Rozier qui venait pour la première fois dans ce concours se félicitait de trouver un terrain d’excellente qualité dans un cadre verdoyant.

Outre une solide délégation française avec notamment Nicolas Delmotte et Philippe Rozier, seize nations sont représentées avec des cavaliers au palmarès éprouvés comme les britanniques Tim Stockdale et Robert Smith ou les suisses Romain Duguet et Niklaus Schurtenberger. Hier, la première qualificative pour le Grand Prix Véolia, qui se courra dimanche, a montré que les outsiders entendaient bien faire parler d’eux ! Jean-François Gourdin avait monté un parcours déjà bien aux côtes et avec  de bonnes difficultés comme le triple de barres très colorés devant la tribune du public. Pourtant sur les soixante partants, quatorze couples sortaient sans pénalités, sept autres restants à la porte du barrage pour dépassement de temps. Douze français étaient au départ de cet ultime round, et pourtant on a bien cru que la Belgique allait s’imposer avec un très beau tour de Jeroen Appelen associé à son grand gris Grappeloup van het Reenhof. Mais au pays natal de l’auteur de la Marseillaise Rouget de l’Isle, c’est une fois de plus l’hymne national qui a résonné grâce à Sofian Misraoui. Après sa deuxième place dans l’étape de Rosières aux Salines dimanche dernier, le Lorrain signe un nouveau chrono à couper le souffle avec Scarlet d’Enfer. Les bonnes foulées de la fille de Calvaro et un tracé au cordeau lui donne la victoire devant Gregory Cottard associé à la très performante Urhelia Lutterbach. La jeune génération est aussi très en forme avec dans les classés  Morgan Bordat 5e suivi par Margaux Bost, Hugo Breul et Jean Xhémal entrant aussi dans les barragistes. 

La suite aujourd'hui avec une belle fin d’après-midi avec le Grand Prix des 7 ans où on attend le vainqueur de l’épreuve du vendredi Nicolas Deseuzes/ Davignon, puis la seconde qualificative pour le Grand Prix de dimanche.

 Tous les résultats ICI