CSI 3* St-Lô : et de deux pour Laurent Goffinet
lundi 13 août 2018

© DR

Vainqueur du national 1 la semaine dernière, Laurent Goffinet a récidivé ce dimanche à St-Lô, dans le CSI 3*. Seule différence : sa monture. Il s'agissait cette fois du jeune Atome des Etisses, huit ans, un fils de Mylord Carthago et de la fameuse Eve des Etisses d'Hubert Bourdy.

Il avait en son temps remporté le grand prix du Normandy Horse Show avec Pénélope Leprévost, Mylord Carthago, le père du lauréat, Atome des Etisses, fait de plus en plus parler de lui en ce moment. Outre Atome, un autre des fils de l'ex-étalon des Haras Nationaux, a le vent en poupe en ce moment, Timon d'Aure, né lui aussi pas loin de St-Lô, et brillant deuxième ce dimanche, du Grand Prix CSIO 5* de Dublin (qui fut d'ailleurs l'inspirateur du NHS). Il se murmure d'ailleurs que la couple Timon d'Aure/Alexis Deroubaix pourrait être du voyage, dans quelques semaines, aux championnat du monde de Tryon. Pour conclure, signalons également qu'un des meilleurs foals du NHS est aussi issu de Mylord Carthago.

Le barrage du Grand Prix, raisonnablement sélectif, regroupait onze partants et les plus expérimentés ont été les plus performants. En effet, le nombreux public a eu droit à de franches galopades où la technique de pilotage fut déterminante. Olivier Robert, orfèvre en la matière, avec le bon gris Vangog du Mas Garnier fut le premier à afficher un chrono de vainqueur potentiel. Il fallut ensuite attendre le chouchou des St-Lois, Laurent Goffinet pour s'apercevoir que le chrono du sudiste était battable. Malgré le jeune âge de son étalon, mais grâce à son talent, Laurent abaissait le chrono d'une bonne seconde. Restait donc à l'autre couple du pays, Cédric Angot et Saxo de la Cour, à mettre tout le monde d'accord, mais, en bon Normand, il se positionnait entre les deux. Laurent était presque surpris de sa victoire: "Mon cheval est jeune, on me l'a parfois reproché, mais, depuis ses 5 ans, j'y crois et il me fait vraiment plaisir aujourd'hui. Je vais encore faire deux ou trois Grands Prix dont un de ce niveau (1,50 m) et puis repos. Je ne veux pas brûler les étapes ."

Les accessits sont pour Aymeric de Ponnat avec Elize, Bruno Selva avec Vif de la Fontaine, Kevin Gauthier avec Twist de la Butte et Amélie Lebrissolier-Spilman avec Vérano d'la Rousserie, tous sans-faute au barrage. Olivier Robert est meilleur cavalier, Axelle Lagoubie meilleure cavalière et Vangog du mas Garnier meilleur cheval du concours.

Malgré un peu de pluie ce dernier jour le NHS a offert un trentenaire unanimement apprécié et le président Jean-Claude Heurtaux affichait un bel optimisme pour l'avenir.