CSI 4*-W Tétouan : Jérôme Guery s'impose dans le Wining Round
dimanche 07 octobre 2018

Jerome Guery et Celvin
Associés depuis sept mois, Jérôme Guery et Celvin viennent de remporter leur première épreuve internationale © RB Presse / Pascal Renauldon

Samedi soir, le public marocain s'est mobilisé en masse pour soutenir les cavaliers du CSI 4* dans l'épreuve majeure du jour. Sous les encouragements -nombreux- des enfants, les tricolores ont réalisé un très beau tir groupé mais ils n'ont pu empêcher Jérôme Guery de l'emporter.

Le barème de cette nocturne, dite « Winning Round » était quelque peu spécial. Les dix meilleurs cavaliers de l’épreuve étaient repris en deuxième manche, qu’importe le nombre de pénalités. Leurs scores étaient ensuite remis à zéro, comme dans un barrage. Ce format d’épreuve a permis à Alexandra Paillot et Emeric George, pénalisés de quatre points sur le triple, de se retrouver qualifiés pour la seconde manche. Ce triple a été pénalisant pour beaucoup. Seuls quatre couples s’en sont sortis sans la moindre pénalité : Simon Delestre aux rênes d’Ulane Belmaniere, Philippe Rozier sur Cristallo A*LM, l’Anglaise Alison Barton associée à Roma IV et enfin Jérôme Guery juché sur Celvin.

En seconde manche, c’est le Belge qui a eu le dernier mot grâce à son deuxième sans-faute ultra rapide (retrouvez sa réaction ici). Pendant longtemps la tête a été détenue par Emeric George et Chopin des Hayettes, qui ont finalement dû se contenter de la deuxième place. Le tricolore s’est exprimé sur sa belle performance : « Ce format wining round offre à tous la possibilité de repartir à zéro. Je suis parti en tout début d’épreuve, je ne me suis pas assez méfié, j’ai voulu soutenir mon cheval mais il n’avait pas besoin de ça. La faute en première manche est la mienne clairement. J’étais l’avant dernier repris en deuxième manche donc je n’avais rien à perdre j’ai du tout tenter. J’ai eu un peu de chance dans mon barrage j’ai pris un virage très court pour aller sur mon vertical numéro 3 ce qui m’a un peu ralenti j’ai fait une huitième foulée pour aller sauter l’oxer d’après. J’ai tout essayé le cheval s’est donné au maximum. C’est bien parce que je n’aurais pas su aller aussi vite sur un barrage tel que celui là il y a quelques temps. Je ne vais pas encore aussi vite que des cavaliers comme Jérômé Guery mais je m’en rapproche. Chopin va sauter le Grand Prix. Ici il n’a sauté qu’une petite épreuve à 135 le premier jour »

Aux troisième et quatrième places, on a retrouve encore deux Français : Philippe Rozier avec Cristallo A*LM, puis Simon Delestre et Ulane Belmaniere. Cette jument baie est sûrement l’une des belles révélations du week-end. Bien qu’atypique et un quelque peu délicate, elle a démontré d’énormes moyens et un respect à toute épreuve, de quoi la suivre avec attention dans les jours qui viennent.  

Les résultats complets