CSI 5* Lausanne : soleil et Marseillaises !
vendredi 15 septembre 2017

Bosty et Sydney Une Prince Lausanne 2017
Bosty et Sydney Une Prince ont mis tout le monde d'accord dans la grosse épreuve 5* de ce vendredi à Lausanne © Scoopdyga

Pour cette deuxième journée, le soleil était de retour sur Lausanne, et les eaux du Lac Léman, déchaînées hier, avaient retrouvé leur calme, pour le plus grand plaisir des cavaliers, accompagnateurs et spectateurs. Les tricolores s’adjugent trois épreuves, dont le prix AEM Sport, Event et Media, la plus grosse du jour, qui revient à Bosty.

Cette seconde journée a débuté par une Marseillaise grâce à victoire dans le prix des Services techniques de la ville de Lausanne (2*), de la cavalière française Catherine Offner, en selle sur I'm Purdey de Laubry qui s’impose au chronomètre (59’’57) sur un autre tricolore, Sofian Misraoui, aux commandes de Union Européenne (62’’01). L’épreuve soutenue par le Programme FEI Solidarité (CSI1*) est remportée par Jean Michel Faure, ex écuyer en chef du Cadre Noir de Saumur, qui pilotait Tkomic de Pleville et signe le plus rapide des 7 sans-fautes.

Côté 5*, les cavaliers avaient une double chance de se distinguer. En milieu d’après-midi, 48 d’entre eux s’affrontaient sur l’épreuve du Fond du Sport Vaudois, courue au chronomètre sur des cotes à 145. Cette épreuve ranking est remportée par le Néerlandais Harrie Smolders, en selle sur Zinius, qui signe l’un des 17 sans-fautes de l’épreuve et un chrono gagnant de 62’’17. Grâce à son temps de 63’’02, le britannique Ben Maher/Tipsy du Terral se classe en 2ème position, tandis que Philippe Rozier doit se contenter de la 3ème place pour 2 centièmes de seconde (63’’04) avec Rêveur de Kergane. Coup de chapeau à la jeune cavalière Suisse Mathilde Cruchet qui, après sa victoire dans l’épreuve U25 de jeudi, DEC s’adjuge l’épreuve Just World International, toujours avec Sauvignon.

Tant que Bosty n’est pas passé, l’épreuve n’est pas finie…

La plus grosse épreuve du jour, le prix AEM Sport, Event & Media se déroulait comme hier soir en nocturne. Là aussi, les 48 couples au départ étaient bien déterminés à décrocher une partie des 62 000 euros de dotation. Au menu, une épreuve en deux phases, avec déclenchement du chrono après le n°7. Si Steve Guerdat offre à ses fans un superbe tour aux commandes de Bianca (30’’13) qui lui vaudra la 3ème place, Lorenzo de Luca régale lui aussi le public associé à Halifax van Het Kluizebos (30’’23), Jérôme Guéry, en selle sur son gris Garfield de Tiji des Templiers signe un tour parfait, descend le chrono à 29’’78, et se classe 2ème. Ni Kevin Staut/Rêveur de Heurtebise, ni Simon Delestre/Chadino ne réussissent à accéder aux places d’honneur, mais Roger Yves Bost, en selle sur sa jument olympique Sydney Une Prince met tout le monde d’accord et abaisse le temps de référence à 28’’79. Personne ne fera mieux ! Bosty le confirmait « Sydney est en forme. Elle est rapide, et là où les distances sont plutôt normales pour les autres, je suis un peu obligé d’avancer, car elle n’a pas des foulées très grandes, et là où ils sont obligés de reprendre, j’accélère. Au final, cela me permet de gagner du temps. En plus, un tour sur 150 ne représente pas grand-chose pour elle. » Une victoire qui constitue en tout cas une excellente préparation pour le Grand Prix Longines de la ville de Lausanne de dimanche qui promet d’être âprement disputé !

Samedi, six épreuves sont au programme, dont deux destinées aux cavaliers du CSI2*, une aux cavaliers du CSI1*, une autre réservée aux cavaliers de moins de 25 ans, et deux ouvertes aux cavaliers du CSI5*.

Résultats complets sur http://www.longinestiming.com

A ne pas manquer, le « Tout en images » quotidien à retrouver sur Facebook et notre site internet