CSI 5* Valence : Kent Farrington rebondit avec sa Gazelle
dimanche 26 août 2018

Kent Farrington et Gazelle CSI 5* Valence 2018
Kent Farrington et Gazelle, vainqueurs du Grand Prix 5* de Valence © Jean-Louis Perrier

Avec treize barragistes le scénario du Grand Prix Hubside, point d’orgue du CSI***** de Valence, a été bien différent de celui du premier week-end sur le site du Haras des Grillons ! Mais si les semaines se suivent et ne se ressemblent pas, les années au contraire, avec une nouvelle victoire du couple gagnant en 2017, Kent Farrington/Gazelle.

Avec des difficultés plus concentrées sur les combinaisons, le triple en 6 et un double délicat en 11, mais aussi la ligne du trois avec un enchainement  4-5 que Michel Robert dans ses commentaires de la reconnaissance qualifiait de "double de bidets en trois foulées", et un plateau de couples dont quelques uns des meilleurs du monde, les prétendants à la victoire se sont bousculés ! Au barrage les chances françaises se sont envolées pour Philippe Rozier/Cristallo A LM sur la combinaison tout comme pour Simon Delestre/Chesall Zimequest. Avec un chrono très rapide le lorrain décroche la sixième place derrière la suissesse Janika Sprunger qui avait été la première à signer un nouveau sans faute mais en prenant un peu trop de temps avec Bacardi VDL. L’Irlandais Shane Breen plus heureux que son compatriote Cian O ‘Connor dans cette ultime phase conclut juste au pied du podium pour lequel la lutte a été chaude entre trois couples ultra confirmé. Kent Farrington déçu de ne pouvoir faire partie du team USA à Tryon se console avec une superbe victoire en menant sa Gazelle dans un train d’enfer que le suédois Henrik von Eckermann malgré toute sa complicité avec Toveks Mary Lou ne pourra contester. Plus prudent  dans son tracé avec Clooney, Martin Fuchs prend la 3e place.  Une belle conclusion pour un concours qui a encore soulevé l’enthousiasme de tous du public aux compétiteurs !

Jack Whitaker prive Romain Dreyfus du grand chellem

Gagnant des deux premières épreuves réservées aux 25 ans et moins avec Tout Kom de Camphoux,  Romain Dreyfus semblait bien parti pour une triple couronne avec un nouveau sans faute dans le Grand Prix  de cette catégorie. Mais dans ce barrage à trois, avec une jument nommée Queen Elisabeth, Jack Whitaker se devait de tout donner pour faire retentir le God Save the Queen ! Et le chrono du fils de Michael Whitaker déjà multi médaillé sur le circuit Junior a été sans appel pour le cavalier aixois qui boucle néanmoins un excellent concours sans la moindre faute. La troisième place est pour la stéphanoise Inès Joly qui avait déjà brillé en équipe de France poney et a trouvé en Vitto de Cartheret avec qui elle figurait dans le top ten du championnat de France des cavalières la bonne relève.

Tous les résultats ICI