CSI 5*-W Leipzig : Ahlmann et Caribis Z royaux à domicile
dimanche 20 janvier 2019

Christian Ahlmann et Caribis Z Longines Masters Paris 2018
Christian Ahlmann et l'expressif Caribis Z © Eric Knoll

Derniers à s'élancer dans un barrage qui a réuni 7 des 34 couples au départ du Grand Prix Coupe du monde de Leipzig, Christian Ahlmann et Caribis Z ont fait preuve de tout leur génie pour s'imposer. Le cavalier du Zangersheid a définitivement pu compter sur l'envie et le respect du fils de Caritano qui aborde les Grand Prix 5* depuis septembre 2018.

Le couple se connait pourtant depuis cinq ans, mais Christian Ahlmann a pris le temps de former son expressif gris. "Il a toujours été un peu dans l'ombre de Taloubet et Codex, mais il a franchi une énorme marche la saison dernière et il est prêt pour faire de grandes choses aujourd'hui. Il saute de manière très fluide et est toujours rapide au barrage", analysait le cavalier qui après, sa victoire l'an passé, justement avec son tout bon Taloubet Z, a de nouveau offert au public de Leipzig une magnifique victoire allemande. D'autant que François Mathy Jr et Uno de la Roque, premiers à signer un double sans-faute, semblaient bien installés en tête de classement. Il aura finalement manqué 0,79 secondes au Belge et au fils de Numero Uno, qui concluent sur la deuxième marche du podium

A la troisième place, Armitages Boy, monté par Lorenzo de Luca, a su se rappeler au souvenir du public dont il a été un temps la coqueluche. Celui qui a longtemps évolué avec succès sous la selle de Aymeric de Ponnat s'était blessé après les Europe de Göteborg en 2017 et signait à Stuttgart il y a quelques semaines son grand retour à haut-niveau. Rappelons que depuis qu'il a été racheté en partie par Stephan Conter -qui se partage les parts avec Guillaume Canet et Grégory Mars- Armitages Boy n'est plus destiné à la vente. En pleine possession de ses moyens, le bai de 17 ans fait taire ceux qui auraient pu laisser entendre que le cheval ne retrouverait peut-être pas la fougue et le dynamisme qui le caractérisaient il y a quelques années. 

Côté tricolore, la belle opération est signée Olivier Robert et Tempo de Paban. Grâce à un parcours sans-faute pénalisé d'un point de temps dépassé, le Français et son anglo-arabe prennent la 8e place de ce Grand Prix Coupe du monde et se rapprochent un peu plus de la finale de Göteborg. Seul autre Français en piste, Kevin Staut termine à la 30e place après un score de 12 points avec Lorenzo.

Les résultats ICI

(Photo d'archive)