CSI 5*-W Madrid : Bosty et Sydney en maîtres !
samedi 25 novembre 2017

Roger Yves Bost et Syndeny Une Prince
Bosty et Sydney une Prince © Scoopdyga

Avec trois couples français, sur cinq au départ, qualifiés pour le barrage du Grand Prix Coupe du monde de Madrid, le clan tricolore pouvait rêver d'une belle performance... Bosty et Sydney, vainqueurs après un barrage fourni, ne pouvait faire mieux !

18 couples qualifiés pour le barrage : le parcours initial n'aura sûrement pas été aussi sélectif que l'espérait le chef de piste espagnol Javier Trenor Paz. Des couples aguerris n'arrivaient pourtant pas à trouver la clé du sans-faute, à l'instar de Steve Guerdat et sa bondissante Bianca ou encore Kevin Staut et For Joy van't Zorglviet HDC, qui écopaient d'un inhabituel score de 18 points (38e). Le Normand descend ainsi d'une place au classement provisoire du circuit, au profit d'Henrik von Eckermann, et est maintenant 3e. Julien Epaillard et Instit de Jucaso, que l'on découvre à ce niveau depuis quelques semaines, commettaient également deux fautes (31e). Mais les trois autres Français signaient eux un score parfait et se retrouvaient pour en découdre face à 15 autres couples sur l'ultime parcours au chronomètre.

Bosty prend tous les risques ! 

Avec autant de barragistes, il était évident qu'il faudrait prendre tous les risques pour espérer s'imposer. Aldrick Cheronnet et Tanael des Bonnes, partis dans les premiers ont été auteurs d'un magnifique double sans-faute, qui leur permet de prendre une excellente 6e place. Simon Delestre, qui montait Teavanta II C Z pour la deuxième fois sur des épreuves internationales, écopait lui de 12 points, synonyme de 18e place. Finalement, Roger-Yves Bost et Sydney Une Prince auront été les plus rapides ! Il faut dire qu'à ce jeu, le Barbizonnais est toujours excellent et aujourd'hui, son olympique alezane a répondu bien présente. La victoire s'est tout de même jouée à peu de choses, puisque derrière le Français, ils sont quatre à se tenir dans la même seconde... Passé en fin de barrage, le Belge Niels Bruynseels/Cas de Liberté a signé un chronomètre avec quatre petits dixièmes de secondes de trop pour s'imposer. L'Irlandais Mark McAuley/Miebello, qui avait déjà fait sensation lors de l'étape Coupe du monde de Lyon complète le podium et devance Marcus Ehning/Cornado Nrw

Les résultats de l'épreuve ICI et le classement provisoire Coupe du monde de la ligue d'Europe de l'Ouest ICI

(Photo d'archive)