CSI 5*WF Göteborg : La warm-up est passée
mercredi 03 avril 2019

Scandinavium Goteborg
Scandinavium, la salle de concert réhabilitée en piste de concours hippique cette semaine. © Scoopdyga

Cavaliers et chevaux se sont bien installés à Göteborg pour courir la quarantième édition de la finale Coupe du Monde de saut d'obstacles. Après la visite vétérinaire, les couples étaient invités à participer à la warm-up aujourd'hui avant de se plonger dans le grand bain. Tous les feux sont au vert avant le début officiel de la compétition demain !

Trente-quatre cavaliers ont foulé la piste de la Scandinavium Arena en ce début d'après-midi. Initialement ils devaient être trente-cinq mais Sea Coast Pebbles Z, le cheval de Gudrun Patteet, n'a pas passé la visite vétérinaire hier, le couple ne pourra donc pas concourir. La Belge faisait part de son désarroi sur les réseaux sociaux : "Le vétérinaire du concours a décidé de ne pas autoriser mon cheval à concourir à cause de son Harper. Pebbles monte toujours son postérieur droit bien plus haut que le deuxième. (Le Harper est une affection dont les causes et le traitement sont encore méconnus mais poussant à une hyperflexion de l'un des deux postérieurs de manière involontaire, ndlr). Tout l'hiver il a passé les visites en bougeant tel quel, sur tous les CSI 5* et sur toutes les étapes de la Coupe du Monde (...). J'essaye de comprendre pourquoi ils l'ont accepté partout ailleurs, alors qu'il bougeait de la même manière, mais pas ici, à la finale. Je resterai ici le restant de la semaine pour courir les autres épreuves avec mes deux autres chevaux (un CSI 5* se court en parallèle de la finale Coupe du Monde, ndlr) et pour supporter mes coéquipiers belges". 

Pour les autres, la warm-up s'est déroulée sans accroc. Les deux tricolores, Kévin Staut et Olivier Robert, ont présenté leurs deux montures respectives. Avec Eros et Tempo de Paban, Olivier n'a fait que quelques sauts de routine. Kévin a quant à lui préféré enchainer le parcours présenté avec Edesa's Cannary et Lorenzo. 

Le public suédois, connu pour sa ferveur, était déjà présent pour regarder les cavaliers évoluer au coeur du Scandinavium. Il faut aussi avouer que la piste est pour le moins particulière, elle n'est pas très grande et ovale. En temps normal, cette arène est davantage habituée à recevoir des concerts et des matchs de hockey sur glace que des chevaux. Il sera intéressant d'observer le chef de piste, Santiago Varela, à l'oeuvre toute cette semaine. 

Les véritables hostilités démarreront demain avec l'épreuve de chasse à 18h. Pour le moment, la liste de départ n'a pas encore été communiquée. Toutes les informations pour suivre le concours en live sont à retrouver : ICI