CSI***: Royan renoue avec la malchance de Zeus !

lundi 04 août 2014 - Royan (17)

  • imprimer

Le temps ne fut vraiment pas de la partie pour ce millésime 2014. La pluie ayant décidée de venir jouer le trouble fête, les organisateurs n’auront eu comme solution que de supprimer certaines épreuves, au grand dam des cavaliers et des fidèles spectateurs. Le terrain du Maine Gaudin une fois de plus a souffert d’une pluviométrie trop abondante qui a rendu la piste difficilement praticable.

Royan 2014-remise des prix du GP de la Ville de Royan 1er M.Bettinger et Bacardi largeL

Anne Fougere

Royan 2014-Marc bettinger et Bacardi largeL

Anne Fougere

Marc bettinger et Bacardi

previous video next video

Une fois de plus ou bien une fois de trop! De toute évidence les organisateurs vont devoir prendre certaines décisions, au risque de voir un certain nombre de cavaliers boycotter la manifestation.Face à l’adversité il faut savoir rester positif.  Il fallut toute l’expérience de Jean Paul Matrat et de son équipe pour gérer au mieux cette situation de crise. En effet, dans un tel contexte, le chef de piste, Jean François Morand, en accord avec le jury et les organisateurs, a du préserver le terrain en herbe en sacrifiant certaines épreuves et en adaptant les parcours pour la sécurité des compétiteurs.

Le grand prix du vendredi verra la victoire du Colombien Roberto Teran Tafur avec Woklahoma une fille de Sheraton qui signera un très beau double sans faute. A plus d’une seconde, c’est le Français Nicolas Deseuzes qui prendra la deuxième place avec Quilan de lezaux (Grenat de Grez HN), suivi sur la troisième marche du podium à quelques dixièmes de seconde par Michel Hécart et Pasha du Gué (Dollar de la Pierre)

C’est la pluie nocturne du vendredi et les orages du samedi matin qui vont faire vaciller le fragile équilibre du terrain au grand désespoir de tous !

Malgré tout, le Grand Prix de samedi a pu avoir lieu et c’est Harold Boisset et Quolta Z (Quasimodo Z) qui signera le meilleur chrono (64 secondes 68) car ce dernier fut couru au barème A au chrono sans barrage. Deuxième place pour Yannick Martin et Rox du Temple, un fils de Cassini III, avec un chrono de 66 secondes 15 .C’est Olivier Guillon et Quedge Déenne (par Elan de la Cour) qui prendra la troisième place avec un chrono de 66 secondes 41.

Dans un tel contexte, la hauteur maximale de la puissance ne fut que de 1m80 et c’est le Britannique Geooff Billington avec Crusing light qui signera cette modeste performance lors de la troisième manche, qui ne comptait plus qu’une dizaine de concurrents sur les 14 partants. 

Le public fut au rendez-vous du Grand Prix du dimanche, ce qui a redonné du baume au cœur des organisateurs qui avaient du les faire patienter en raison de l’annulation du Derby. Au final, ils seront 11 à se qualifier pour le barrage et c’est le cavalier allemand Marc Bettinger et son très beau étalon Bacardi, digne fils de Balou du Rouet, qui signera le meilleur temps (43.03 sec), en ayant pris tous les risques, à la limite de la glissade fatale…….A suivre Daniel Neilson pour les couleurs de la Grande Bretagne avec Varo M (Pierrot), en 42.78 sec. Aldrick Cheronnet  fermera ce podium avec Rituel du Sartel (Lucciano), en 44.69 sec.

Face à l’adversité climatique, en cette fin de manifestation, nous ne pouvons que méditer la phrase du sage Hindou A Ramaiya « la vie est comme un arc en ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs ».

Anne Fougere

  • imprimer

0Commentaires

BRUNO R | 04/08/2014 14:01
Bravo aux organisateurs qui chaque année ménagent le suspens jusqu'à la derniere minute. Les yeux tournés autant vers le ciel que vers la piste, le public s'interroge : le Grand prix pourra t'il se terminer ? Bravo aussi pour avoir réussi à faire venir de grands cavaliers pour rien ou presque rien : le dimanche matin, ils étaient déjà partis ! L'essentiel est de conserver ce gazon bien vert qui permet cette charmante garden-party que les royannais affectionnent tout en oubliant que plus d'une année sur deux, le gazon se transforme en boue. Au fait, les chevaux... la plupart les regarde à peine... A quand la décision de faire un sol qui permette un événement correspondant aux ambitions déclarées par certains. Pour l'heure, tout cela n'est guère sérieux. Heureusement, il existe bien d'autres endroits pour faire du concours hippique !


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr