CSI-W de Verone : Abdel Said imbattable, Simon Delestre deuxième
dimanche 13 novembre 2016

Abdel Said et Hope Van Scherpen Donder
Abdel Said et Hope Van Scherpen Donder (Photo d'archive) © Scoopdyga

Treize barragistes se sont affrontés ce dimanche après-midi sur la piste du jumping de Vérone. A l'arrivée, c'est l'Egyptien Abdel Said, en selle sur son excellente Hope Van Scherpen Donder, qui s'octroie la quatrième étape Coupe du Monde. Le Tricolore Simon Delestre prend la deuxième place en selle sur son Chesall Zimequest.

Simon Delestre aurait incontestablement apprécié réaliser le doublé : le cavalier de Chesall Zimequest (Casall Ask) avait en effet remporté l'an dernier l'étape italienne. Il n'en était finalement pas loin, cette année, mais le représentant égyptien Abdel Said a monté son barrage de sorte qu'il semblait extrêmement difficile pour quiconque d'améliorer la performance. Douze cavaliers pouvaient pourtant y prétendre : beaucoup de parcours sans faute se sont en effet succédés dans la première manche du Grand Prix. La construction du tour, relativement aérée, laissait en effet aux 37 cavaliers engagés dans l'épreuve le temps de composer et de rééquilibrer leur monture. Pas de juge de paix, des lignes sans distance a priori délicate et des combinaisons qui n'ont vraisemblablement pas posé trop de problèmes aux couples. Philippe Rozier et Rahotep de Toscane (Quidam de Revel), 6èmes au programme à s'élancer et premiers représentants tricolores, bouclent un très beau parcours sans pénalité. Pénélope Leprévost, victorieuse la veille avec Flora de Mariposa (For Pleasure) a pris ce dimanche le départ avec la pétillante Ratina d'la Rousserie (Quaprice Boismargot Quincy). A son tour, la cavalière boucle un parcours sans pénalité. Malgré un bon début de parcours, Roger-Yves Bost, représentant français suivant à s'élancer, se fait piéger dans la ligne à quatre foulées, 7-8. Incompréhension entre Pegase du Mûrier (Adelfos), qui choisit de remettre une foulée, et son cavalier, qui lui demande le départ. Le couple est pénalisé de quatre points : il sera le seul, dans le camp tricolore, à ne pas participer au barrage : Kevin Staut associé à Rêveur de Hurtebise (Kashmir Van't Schuttershof), et Simon Delestre en elle sur Chesall Zimequest, se qualifient pour la finale au chronomètre.

Pénélope et Kevin, à la centième près !

Les deux premiers barragistes, la Finlandaise Juulia Jylas et l'Italien Gianni Govoni commettent quatre points de pénalité. Troisième couple à s'élancer, Abdel Said et sa bonne Hope van Scherpen Donder (Quadrillo), âgée de 9 ans, prennent tous les risques et bouclent un superbe barrage en moins de 38 secondes. Ils garderont la tête jusqu'à la fin. Philippe Rozier, 4 points sur l'oxer numéro 2 du barrage, terminent avec 4 points et prennent la 11e place. Le jeune Suisse, Martin Fuchs, boucle un parcours sans faute avec son bon Clooney (Cornet Obolensky), mais près de trois secondes derrière le leader. Il s'octroiera finalement la 3e place du podium. Pénélope Leprévost et Kevin Staut commettent respectivement une faute sur l'ultime obstacle, une palanque, et sur l'entrée de la combinaison. Les deux cavaliers tricolores bouclent leur barrage avec le même chrono et finissent à la 7éme place ex-aequo. Enfin, Simon Delestre, dernier cavalier à s'élancer joue le tout pour le tout et tente d'améliorer la performance d'Abdel Said. Peine perdue : le cavalier victorieux de l'étape en 2015 boucle un barrage sans pénalité mais un peu moins de deux secondes derrière le vainqueur et son excellente monture.

Résultats ici