CSI-W de Zurich: Martin Fuchs s’impose, Pénélope déçue
samedi 28 janvier 2017

Martin Fuchs et Chaplin Zurich 2017
Martin Fuchs et Chaplin © www.mercedes-csi.ch

Sans une faute sur l’ultime oxer, Pénélope Leprévost aurait remporté le GP Longines hier soir à Zurich. Le public, lui, s’est réjoui de la victoire de « son » Martin Fuchs. Carlos Lopez 3e. Olivier Robert 4e de l’ouverture avec Fidel Castro et 2e d’une épreuve-attraction.

5 des 10 meilleurs mondiaux et 5 des 8 meilleurs Français sont en lice ce week-end au Hallenstadion pour le 29e CSI de Zurich, étape du circuit Coupe du monde. La plupart montaient ce vendredi soir leur cheval de tête dans le Grand Prix Longines, doté de 90’000 Euros, la deuxième plus grosse épreuve du week-end. Et on a assisté à du beau sport, sur un parcours tracé par le nouveau « chef » zurichois Guido Balsiger, avec le concours de l’expérimenté Gérard Lachat (Genève, St-Gall, etc.).Sans un petit postérieur sur l’ultime obstacle du barrage, l’épreuve serait revenue à Pénélope Leprévost, légèrement plus rapide avec Vagabond de la Pomme (43 centièmes). Las, cette faute reléguait la Française de la 1ère à la 6e et dernière place du barrage. On avait pourtant cru que la poisse qui colle aux bottes de la Normande depuis l’automne passé s’était envolée au tour initial, quand la Bruxelles du double de verticaux, bien tutoyée par Vagabond, avait tenu. Hélas, le barrage a montré que la roue n’avait pas encore totalement tourné… 

Triomphe de l’enfant chéri

La victoire était donc pour un Zurichois, Martin Fuchs, sacré meilleur cavalier du concours ces trois dernières années, mais encore jamais vainqueur d’un Grand Prix ici. Et c’est avec son jeune Chaplin, un beau KWPN bai (par Verdi et par Concorde) de 10 ans, que Fuchs a triomphé, Clooney étant ménagé en vue de dimanche (il a déjà sauté à Malines, Bâle et Leipzig). A la 2e place le Colombien Carlos Lopez Lizarazo et l’admirable Admara, qui échouent à 24 centièmes, au terme d’un barrage coulant et précis. Suivent deux autres Suisses, Paul Estermann, 3e avec le puissant Lord Pepsi, et Christina Liebherr, 4e avec le non moins puissant LB Eagle Eye. Le fin Egyptien Abdel Saïd et sa généreuse Hope, 1ers à Vérone, sont 5es.Encourageante 7e place pour Athina Onassis et Rackham Jo (1 pt), suivent les rapides 4 pts de Pius Schwizer, 8e avec PSG Future, Romain Duguet, 9e avec Twentytwo des Biches et Kevin Staut, 10e avec Aran. Sans leur crack, Simon Delestre (16 pts avec Chadino) et Olivier Robert (abandon avec Tempo de Paban) n’ont rien pu faire.

Carlos Lopez en veut

Dans la 145 cm comptant pour les rankings, victoire de l’Irlandais Billy Twomey (Ardcolum Duke), devant le Colombien de la Drôme Carlos Lopez (Cuplandra), deux fois 2e ce vendredi, et le Néerlandais Leo van Asten (Miss Untouchable). Pas de Français classé, Bosty ayant fait un tour de préparation avec Sangria du Coty (3 pts), Simon Delestre une barre avec Sultan du Château, tout comme Olivier Robert avec Quenell du Py. L’ouverture (140 cm) était revenue, comme souvent, au Suisse Pius Schwizer montant la 9 ans Electric Z. Le jeune Egyptien Abdel Saïd était 2e avec Imke, Werner Muff 3e avec Cosby. Suivait Olivier Robert, bon 4e avec Fidel Castro vd Withoeve. Belle régularité pour le jeune Neuchâtelois Bryan Balsiger, 5e et 11e. En attraction, une épreuve « jump and drive », où monte et volant se combinaient. Meilleur « pilote » sur l’ensemble, Nicola Philippaerts. Olivier Robert (Fidel Castro) était 2e, Simon Delestre (Troïka Denfer) 3e.Ce samedi, deux épreuves le matin, dont la grosse en deux phases, l’épreuve mixte élite-relève à 18h00, le knock-out en soirée.

Tous les résultats ici