CSI-W de Zurich: Moya prend sa revanche, Pénélope 4e

dimanche 25 janvier 2015

  • imprimer

Battus de peu vendredi soir par Pénélope Leprévost et Flora de Mariposa dans le Grand Prix Longines, Sergio Alvarez Moya et Carlo ont brillamment pris leur revanche ce dimanche dans le GP Coupe du monde de Zurich. Les Françaises ont pris la 4e place, en assurant le double sans-faute.

zurich 2014 Sergio Alvarez Moya et Carlo largeL

FEI/Karl-Heinz Freiler

Sergio Alvarez Moya et Carlo

 
Le barrage de ce Grand Prix Coupe du monde de Zurich, présenté par Mercedes, avait un peu des allures de revanche du Grand Prix Longines de l'avant-veille, puisque tant Pénélope Leprévost, la superbe gagnante, que Sergio Alvarez Moya, son dauphin, s'étaient à nouveau qualifiés, et avec les mêmes montures. Du bord de la piste, juste avant d'entrer pour le barrage, la Française avait vu le parcours du jeune prodige Irlandais Bertram Allen sur Molly Malone V et elle savait qu'il lui serait bien difficile d'aller plus vite. Et comme elle avait aussi cruellement besoin de points Coupe du monde, elle joua cette fois la sécurité.
Son double sans-faute, synonyme de 4e place, permet à Pénélope Leprévost de doubler ses points au général Coupe du monde (27 pts, dont 13 pris ici) et de se rapprocher un peu de la barre (environ 40 pts pour aller à Las Vegas) avant l'étape de Bordeaux, début février. On notera aussi que la Normande a bouclé six tours sans faute dans les trois épreuves majeures (quatre avec Flora, deux avec Nice Stephanie). Beau week-end!

Patrice Delaveau 11e, en attendant Orient

La victoire s'appelle cette fois Sergio Alvarez Moya et c'est la première fois qu'un Ibère s'impose à Zurich. Champion d'Europe junior en 2001, Moya (30 ans) a du talent et une belle écurie. C'est sa plus belle victoire avec le merveilleux Carlo, l'ex-gris de Nick Skelton. 2es à Genève en 2012, 2es à St-Gall en 2014, 2es ici vendredi - la Suisse leur réussit-, souvent placés, rarement gagnants, le fin Sergio et son beau Carlo sont cette fois-ci tout en haut.
Bertram Allen, grippé, mais aussi sûr que jamais, prend la 2e place et se place au 3e rang du circuit Coupe du monde, derrière Steve Guerdat, toujours leader malgré une petite faute de Concetto Son, et Kevin Staut, 14e avec Estoy Aqui de Muze HDC, mais qui n'a pas pu ajouter trois petits points à son compteur, ayant déjà obtenu huit résultats sur dix sorties (Steve Guerdat n'en est qu'à six sorties).
En revanche, Patrice Delaveau, 11e avec Lacrimoso HDC, a pu marquer six points malgré une barre sur l'oxer du milieu du triple (no 12b), mais il est encore loin du compte: Bordeaux, où il montera Orient Express HDC (excellent ici dans le moyen tour) dans le GP Coupe du monde, sera crucial! "Je préfére y aller progressivement et attendre Bordeaux pour mettre Orient dans le grand bain". Une faute également, sur la sortie du triple, pour Roger-Yves Bost, 19e avec Nippon d'Elle et 20e au classement général. Comme Daniel Deusser, tenant du titre, et des extra-continentaux sont devant lui, Bosty… est presque sous la barre, pour l'heure.

Martin Fuchs se qualifie pour Vegas

Distancés vendredi soir, les cavaliers suisses ont eu un sursaut d'orgeuil ce dimanche. Et s'ils n'ont pas réussi à se placer dans le trio de tête à cause d'une faute au barrage, Martin Fuchs, 5e avec PSG Future, et Romain Duguet, 6e avec Quorida de Treho, ont fait preuve de panache. Le premier assure ainsi sa place à la finale de Las Vegas, mi-avril (11e).
" Vendredi, j'étais un peu abattu, car sur PSG Future je n'étais encore jamais sorti de piste avec 12 pts dans un Grand Prix. Ma copine (la cavalière finlandaise Anna-Julia Kontio, ndlr) m'a consolé en me disant que Rolf Bengtsson avait aussi fait trois fautes avec Casall et je me suis progressivement remotivé. Rolf aussi, puisqu'il a pris le 3e rang à ma place", a avoué en souriant Martin Fuchs (22 ans), sacré meilleur cavalier de ce CSI-W 2015. Et d'ajouter: "Je préfère lui laisser la 3e place, si je peux viser la victoire l'an prochain!". Un gagneur, on vous dit!
Romain Duguet ne peut plus viser la finale de Coupe du monde, mais le réserviste des Mondiaux 2014 rêve des Européens 2015 et sa 6e place, comme sa 2e place à Bâle, soulignent bien l'énorme potentiel de Quorida de Treho. En revanche, Pius Schwizer, vainqueur des deux GP ici l'an passé, a encore déçu avec Armani the Gun CH (12 pts). Les héros 2015 s'appellent donc Sergio Alvarez Moya et Pénélope Leprévost!

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici

Alban Poudret, Zurich

Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr