CSI-W de Zurich: Pénélope et Flora font des fleurs à Zurich

vendredi 23 janvier 2015

  • imprimer

Grande et belle victoire pour Pénélope Leprévost et Flora de Mariposa dans le Grand Prix Longines, une des deux épreuves majeures du CSI-W de Zurich. Sergio Alvarez Moya, 2e avec Carlos, a signé le seul autre double sans-faute du soir. Kevin Staut était 8e avec Estoy Aqui de Muze HDC, Roger-Yves Bost 9e avec Sydney une Prince.

gucci 2014 leprevost flora largeL

Getty/MGSI

Pénélope Leprevost et Flora de Mariposa

 Pour Pénélope Leprévost, l'attente sur le canapé rouge du CSI-W de Zurich - réplique de celui de Michel Drucker ou du CSI de Paris - aura été longue… puisqu'elle avait été la deuxième des onze barragistes à s'élancer et qu'il y en avait donc encore neuf après elle et non des moindre. La Française a pourtant gardé la tête jusqu'au bout, la mécène-éleveur Geneviève Mégret, propriétaire de sa merveilleuse Flora de Mariposa, la rejoignant alors pour l'embrasser, aux côtés de Philippe Guerdat.

Au CSI-W de Zurich, cette année, la France est invitée d'honneur, avec la Garde Républicaine, ses tambours et trompettes, et plusieurs autres attractions (Clémence Faivre, Marie Desodt, des jockeys et une doublure d'Edith Piaff) et la victoire de Pénélope Leprévost dans le Grand Prix Longines, ce vendredi soir, ne pouvait donc pas mieux tomber! Montant la belle Flora de Mariposa, l'élégante Normande a survolé avec brio le barrage, s'imposant avec six dixièmes d'avance sur l'Espagnol Sergio Alvarez Moya, seul autre double sans-faute et 2e avec le beau Carlo, déjà très harmonieux au premier tour. Même Grégory Wathelet, 3e sur Oh d'Eole, l'ex-complice de Michel Robert ou Kevin Staut, et Hans-Dieter Dreher, 4e sur Colore, avec une faute chacun, auraient de toute manière dû s'incliner au chrono

Remise en confiance à Bâle

"Ma jument a été fantastique, c'est l'une des meilleures et des plus rapides au monde et j'ai osé prendre des risques. A Genève, dans la finale du Top 10, j'avais un peu raté mon tournant et elle s'était fait peur en renversant le mur. Elle a repris confiance sur des tours plus faciles à Bâle, où j'ai fait l'impasse sur le Grand Prix, et là on a pu jouer la victoire", a confié la gagnante, radieuse.

"J'étais déjà très contente du parcours initial, délicat et où il y avait pas mal de choix de distances dans les lignes, et encore plus ravie du barrage, où Flora a été parfaite. Elle a vraiment toutes les qualités". Et Pénélope Leprévost de préciser qu'elle a Flora dans ses écuries depuis la fin de ses 7 ans: "On y a été doucement, on l'avait un peu cachée!".

Après sa grosse frayeur sur la rivière des JEM 2014 et un championnat éprouvant, mais réussi, Flora avait eu une longue pause, jusqu'à Stuttgart. Après, il y avait eu Paris (victoire dans la… Guerre des Sexes"), Genève, un retour progressif à Bâle et ici. Pénélope Leprévost ne l'emmènera pas à Amsterdam, mais la montera ensuite à Bordeaux. Dimanche, elle fera son premier GP Coupe du monde. ça tombe bien puisque la Française a vraiment besoin de points. Et si elle se qualifiait pour Las Vegas, elle ne sait pas encore si elle privilégierait Flora ou Vagabond de la Pomme pour Las Vegas ou pour les Européens d'Aix-la-Chapelle. "On y va étape par étape".

Trois Français du barrage

Sur les quatre Français en lice, trois étaient du barrage, où le chef de piste suisse Gérard Lachat fit preuve d'exigence et de subtilité à la fois. Kevin Staut, 8e avec Estoy Aqui de Muze, avait un bon chrono, mais sa faute l'a forcément un peu ralenti. Roger-Yves Bost, 9e avec Sydney Une Prince, avait bouclé le tour initial tout juste dans le temps imparti (en perdant un fer) et malgré l'inexpérience de la jument, il a essayé au barrage, au moins jusqu'à sa faute.

Patrice Delaveau avait récolté 13 pts à l'initial avec Lacrimoso HDC, qui avait déjà fait deux barres dans le triple no 4, mais il peut, en revanche, être ravi du retour d'Orient Express HDC, auteur d'un joli sans-faute dans la 145 cm de l'après-midi. La victoire était alors pour l'Irlandais Billy Twomey sur Ardcolum Duke. Scott Brash était 2e avec Hello Annie.

Déception helvétique

Dans l'ouverture, on avait assisté à un doublé des Suisses Martin Fuchs (Mighty de Riverland) et Romain Duguet (Heartwinner von Gurbrue CH), mais cela ne consolera pas les Helvètes de leur déconfiture dans le GP Longines où aucun des onze Suisses en lice ne se qualifia parmi les onze barragistes. Réaction attendue dès ce samedi!

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici!

Alban Poudret, sur place

Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr