CSI***** de Bâle : Kutscher et Will battent Brash le No 1

vendredi 10 janvier 2014

  • imprimer

Scott Brash et Hello Sanctos semblaient s’acheminer vers un nouveau succès quand le jeune Allemand David Will et surtout le très brillant Marco Kütscher prirent tous les risques avec un brio fou. Jérôme Hurel et Quartz Rouge brillants 7es, comme la veille ! Encore une victoire au chrono pour Bosty et Cosma en lever de rideau.

kutscher largeP

www.scoopdyga.com

Marco Kütscher

En saut d’obstacles, le no 1 mondial perd bien plus de Grands Prix qu’il n’en remporte. Ces temps-ci pourtant, le Britannique Scott Brash, porteur du brassard Longines de no 1 depuis deux mois, est souvent placé (tout) devant, surtout lorsqu’il monte son cheval de tête, Hello Sanctos, et le devancer, comme ce vendredi soir à Bâle dans le GP LGT, tient déjà de la performance.
Devant 4 000 spectateurs, Brash avait déroulé un nouveau sans faute ultra-rapide au barrage, et on ne voyait pas très bien qui pourrait le déloger de la première place. C’était compter sans le jeune Allemand David Will, culotté comme pas deux et déjà victorieux à den Bosch : quatre dixièmes de moins !
Cela dit, ce ne fut toutefois pas suffisant pour s’imposer, Marco Kutscher nous gratifiant dans la foulée d’un tour de rêve, d’une leçon d’équitation dans la souplesse et la décontraction. Une foulée de moins dans les deux virages les plus serrés et une bonne seconde d’avance à l’arrivée avec Cornet’s Cristallo, un fils de son sublime gris Cornet Obolensky, aujourd’hui à la retraite.
Derrière, les Bengtsson, Smolders, Beerbaum et cie, tous sans faute, étaient loin du compte. Le seul qui aurait pu s’immiscer dans le trio de tête, c’est Paul Estermann. Le Suisse fit hélas une petite faute dans le double avec Castlefield Eclipse, ce qui le reléguait au 9e rang. La veille, le même « parcours » lui avait déjà valu la 10e place.

 Hurel et Quartz Rouge, une paire d’avenir

Magnifique double sans-faute pour Jérôme Hurel et l’excellent Quartz Rouge, déjà 7e la veille au soir et qui faisait ça avec beaucoup d’aisance. Voilà un sacré couple en devenir ! Simon Delestre et Valentino Velvet étaient sortis de l’initial avec une barre, Kevin Staut et Quismy des Vaux HDC avec deux barres, sur les deux derniers obstacles du parcours (ligne avec un double d’oxers assez larges suivi en avançant d’un vertical avec palanque). Roger Yves Bost avait déjà fait une faute sur l’oxer de sortie du triple no 4 et il en resta là avec sa championne d’Europe Myrtille Paulois. Quant à Philippe Rozier, il vécut un mauvais soir avec Phirst du Chai.
Roger-Yves Bost avait auparavant remporté une épreuve au chronomètre (145 cm) avec Castle Forbes Cosma, qui les collectionne ! Jérôme Hurel était alors 3e avec Bonjovi. Dans la Progressive (150 cm), victoire du Néerlandais Harrie Smolders (Regina Z) et 8e place pour Kevin Staut avec Oh d’Eole, l’ex-complice de Michel Robert.
Résultats ici

A Bâle, Alban Poudret

Bucas
Couvertures pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr