CSI de Zurich: Schwizer triomphe, Delaveau en tête de la Coupe du monde

dimanche 26 janvier 2014

  • imprimer

Devant les siens, le Suisse Pius Schwizer a réussi à remporter son deuxième Grand Prix du week-end à Zurich et il se qualifie du coup pour la finale de Lyon. Kevin Staut est bon 6e. Patrice Delaveau, 8e après un barrage manqué, prend tout de même les commandes de la ligue européenne de la Coupe du monde Longines.

zurich Pius Schwizer  largeL

FEI/Valeria Streun

delaveau portrait largeP

Juan Carlos Capelli, directeur du Marketing de Longines et Pius Schwizer

Patrice Delaveau

previous video next video

Swiss Day ce dimanche 26 janvier, avec le triomphe de Stanislas Wawrinka à Melbourne (tennis), celui de Didier Défago à Kitzbühel (ski, Super G), celui de Lara Gut à Cortina (ski) et celui de Pius Schwizer à Zurich. Schwizer (Suisse en dialecte alémanique!), un nom prédestiné pour un Swiss Day! Tout ce 26e CSI de Zurich aura du reste été un festival pour Pius Schwizer et pour les cavaliers suisses, Martin Fuchs étant pour sa part sacré meilleur cavalier du concours. Même la jeune Emilie Stampfli avait créé la sensation samedi soir en remportant le Challenge LGT devant Patrice Delaveau, 2e avec Ornella Mail HDC!Victorieux du Grand Prix Longines vendredi soir avec Picsou du Chêne, Pius Schwizer (51 ans) avait donc décidé de miser ce dimanche sur le jeune Toulago (9 ans), "qui a toutes les qualités et est même encore plus respectueux". Et il a réédité l'exploit dans ce Mercedes Classic, 8e manche européenne de la Coupe du monde Longines de saut. "J'avais confiance en mon cheval et j'ai décidé de prendre tous les risques". 

Joe Clee, la belle surprise!

Il fallait ça pour déloger l'étonnant Britannique Joe Clee (36 ans), basé depuis dix ans en Belgique avec femme et enfants (trois), déjà 6e à Malines ("c'est mon concours et ma région d'adoption, j'étais porté, mais de là à imaginer à briller ici!") et brillant 2e ici, à 14 centièmes seulement, avec l'excellente Diablesse de Muze (par Baloubet du Rouet et par Nabab de Rêve". "Je vais téléphoné au sélectionneur britannique pour voir s'il n'y a pas une petite place pour moi à Bordeaux ou à Göteborg!". Il la mériterait. A la 3e place Christian Ahlmann sur Aragon Z, 1er à Vérone, mais beaucoup moins convaincant depuis son retour de Doha, à la 4e place le jeune et fin Sud-Africain Oliver Lazarus (26 ans), formé par Ludger Beerbaum, mais basé depuis 2013 près de Cologne, sur l'ex-crack de Katharina Offel Pour le Poussage.
La Mercedes promise au vainqueur était donc pour Pius Schwizer (sponsorisé par cette marque, ça tombe bien!), 4e Suisse à inscrire son nom au palmarès de ce Grand Prix, après Steve Guerdat (2010 avec Trésor), Markus Fuchs (2007 avec Nirmette) et Willi Melliger (1998 avec Calvaro V). Et le premier à réussir le doublé la même année. 
Un mélange de champions et d'outsiders, voire d'invités surprises (Clee, Lazarus), dans ce barrage à neuf. Et une nouvelle performance de choix de la part de Jane Richard Philips et Pablo de Virton, 4es à Bâle et 5es ici. Et sans leur faute, ces deux-là auraient même pris la 3e place. Rang 7 pour Paul Estermann et Castlefield Eclipse, piégés par le gros oxer blanc placé en no 2, mais toujours en lice pour une place à Lyon. Si une invitation tombe! 
A l'inverse, deux des grands favoris, Patrice Delaveau, 8e avec Lacrimoso HDC, et Marcus Ehning, 9e avec Plot Blue, ont dû se contenter des deux dernières places du barrage, avec deux fautes chacun. Victorieux à Leipzig, Patrice Delaveau prend tout de même les commandes du général, devant Scott Brash (absent) et Steve Guerdat (une petite faute avec Concetto Son, qui a fait une sacrément belle impression). 

Bonne opération pour Staut

Le meilleur Français du jour aura été Kevin Staut, bon 6e avec Estoy Aqui de Muze HDC, malgré une faute sur un vertical placé après un tournant délicat. Du coup, Kevin Staut, 5e au général, est cette fois 100% assuré d'être qualifié pour la finale (48 pts, 10 de plus que probablement nécessaire). En revanche, Roger-Yves Bost, 15e au général (et 17e ici), et Simon Delestre, 16e (et 28e ici), devront encore marquer des points, ce qui n'a pas été le cas ici. Bosty ne fut pas loin du compte avec Nippon d'Elle (faute sur l'avant-dernier oxer), le Lorrain un peu plus (deux barres) avec Qlassic Bois Margot.Pénélope Leprévost, 13e ici, a fait 4 pts avec Nice Stephanie sur un vertical, mais elle a tout de même marqué quatre petits (bons) points Coupe du monde et elle se rapproche donc de ces deux messieurs avant Bordeaux. Voilà qui ajoutera encore du piment à l'étape bordelaise…

Alban Poudret

previous video
next video
Bucas
Couvertures pour chevaux
Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr