CSI3* d'Hardelot : Julien Epaillard "Qarat a pris de la maturité"

dimanche 06 avril 2014 - Nord-Pas-de-Calais

  • imprimer

Très technique, le Grand Prix du CSI3* d'Hardelot s'est tenu ce dimanche et a vu 59 couples s'affronter sur la piste en herbe de la station balnéaire. A l'arrivée, seulement six sans faute et un Tricolore, en la personne de Julien Epaillard, qui s'impose avec brio et avec Qarat de la Loge. A voir l'interview de Julien Epaillard

hardelot 2014 Julien Epaillard et Qarat de la Loge largeL

Sylvia Flahaut

hardelot 2014 Simon Delestre et Ryan des Hayettes largeL

Sylvia Flahaut

Julien Epaillard et Qarat de la Loge

Simon Delestre et Ryan des Hayettes

previous video next video

En point d'orgue de ces quatre journées de compétition, le Grand Prix, qualificatif pour les Jeux équestres mondiaux. Sans doute cette caractéristique a quelque peu joué dans les choix du chef de piste, Jean-François Morand. Si les épreuves qualificatives de vendredi et de samedi présentaient déjà certaines embûches, le Grand Prix les réunissait toutes. En numéro un, le mur dont les chapeaux ont volé plus d'une fois. En numéro 5 la rivière. A priori, rien de bien difficile, sauf qu'un imposant triple (vertical, une foulée, oxer, deux foulées, vertical) se trouvait huit foulées derrière. Mieux valait bien rééquilibrer sa monture pour franchir la combinaison. Le double de bidets, situé quant à lui en numéro 8, n'a pas posé trop de souci aux cavaliers. Mais pour ceux qui ne cumulaient encore aucune pénalité en fin de parcours, il fallait se sortir de la dernière ligne, qui se composait d'un vertical et de deux oxers. Jean-François Morant avait opté, pour ce dernier enchaînement, pour un contrat de foulées plus que délicat. Les cavaliers avaient tout intérêt à choisir en amont la stratégie à adopter : pour les autres, impossible d’accéder au barrage. La Britannique Laura Renwick, gagnante du Grand Prix en 2013 se fait avoir et fait chuter l'avant dernier. Encore plus rageant pour la Tricolore Pénélope Leprévost, qui faute sur l'ultime oxer. Elle se classe cependant huitième avec Dame Blanche Van Arenberg.

Les Tricolores largement au rendez-vous

Au total, seuls six couples parviennent à tirer leur épingle du jeu en signant un parcours sans pénalité. Et c'est Simon Delestre, en selle sur son prometteur Ryan des Hayettes, qui ouvre le bal des sans faute. L'alezan brûlé de neuf ans, respectueux et très dynamique dans sa frappe, vient à bout des difficultés de l'épreuve. Quelques numéros plus tard, c'est Julien Epaillard, en selle sur son son bon Qarat de la Loge, qui obtient son sésame d'entrée au barrage. Quatre cavaliers les rejoignent : deux Français, Frédéric David et Equador Vant' Roosakker, Mathieu Billot et U2, le cavalier ukrainien Cassio Rivetti et Quebracho Semilly ainsi que le Belge Patrik Spits et Whitney Van de Dwerse Hagen. Quatre Tricolores sur six couples sont ainsi qualifiés pour le barrage. De quoi espérer une victoire.
Du côté des autres couples français, Patrice Delaveau termine avec 12 points de pénalité en compagnie d'une Ornella Mail aux ruades déconcertantes, qui vont jusqu'à déséquilibrer parfois son cavalier. Kevin Staut et Estoy Aqui de Muze en terminent avec huit points de pénalité, tandis que Timothée Anciaume et Quorioso Pré Noir commettent une faute en entrée de triple.
Premier à s'élancer, Simon Delestre pose une belle option au barrage, avec un chrono de 43,09 secondes. Julien Epaillard, comme il sait le faire, choisit de couper davantage, travaille sa trajectoire sans ménager son galop et améliore encore le chrono. Il descend sous la barre des 40 secondes. Cassio Rivetti tente bien d'aller chercher le Français, mais sans succès. Il accroche une deuxième place, un centième devant Simon Delestre. Frédéric David glisse quelque peu dans un virage, perd du temps et ne parvient pas à concurrencer ses homologues. Il termine quatrième. Trop gourmand, Mathieu Billot termine avec huit points de pénalité et le Belge accroche une barre. C'est donc Julien Epaillard et Qarat de la Loge qui s'impose dans l'épreuve phare du CSI.

Sylvia FLAHAUT

previous video
next video
Bucas
Couvertures pour chevaux
Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer

0Commentaires

MICHELE P | 07/04/2014 15:34
& la 8èmede Pénélope!!!
Si le tems n' avait pas été si court, je pense que la dernière ligne aurait fait moins de dégâts
Michèle P.
MARJORIE S | 07/04/2014 13:34
Vous oubliez a la 7eme place le plus rapide des 4pts le francais Reynald Angot .
MICHELE P | 06/04/2014 19:45
le piège était la palanque après le spa, de couleur grise à 1m60 , elle était pour moi un des obstacles les pus fautifs
Par contre ,quel bonheur de voir que sur six barragistes, cinq chevaux étaient alezan, ce qui prouve que cette robe n' a pas que des défauts & une fois de plus, 6 chevaux au modèle incomparable !! l' envie de bien faire reste, par bonheur, injugeable!!
Michèle P


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr