CSI5* Bâle Doublé de Luciana Diniz !

dimanche 11 janvier 2015

  • imprimer

Gagnante du Prix des Trois Rois samedi soir avec Winningmood, Luciana Diniz s’est adjugée dans la foulée le Grand Prix Longines avec son épatante Fit For Fun. Un doublé d’autant plus fort émotionnellement qu’elle gagnait déjà ce Grand Prix en 2013. Meilleur Français, Philippe Rozier prend la 7e place avec Rahotep de Toscane.

Luciana_Diniz_POR_Fit_For_Fun largeL

Katja Stuppia/LONGINES CSI BASEL

Luciana Diniz et Fit For Fun

La difficulté est montée d’un sacré cran comparé aux épreuves précédentes dans ce Grand Prix Longines disputé dimanche après-midi en deux manches avec barrage. Logique compte-tenu de la dotation (330 000 francs suisses). Avec 8 sans-faute, 5 couples pénalisés d’un point de temps dépassés et les deux 4 points plus rapides repris pour la seconde manche le chef de piste suisse, Gérard Lachat (assisté par Rolf Lüdi), a rempli son objectif : « J’ai davantage misé sur la technique que sur la hauteur car les obstacles arrivent très vite compte-tenu de la taille de piste (39 x 64 m) et j’essaye de ne pas trop éprouver les chevaux qui sautent déjà beaucoup. Le temps (66’’) était un facteur important car il obligeait les cavaliers à soigner mais dans le rythme en avant, provoquant des petites fautes par ci par là. »

Pénélope déçue, Philippe ravi

Le suspense restait donc entier en seconde manche dans laquelle s’élançaient deux Français : Pénélope Leprévost, auteur d’un premier tour plein d’aisance avec Vagabond de la Pomme, qui progresse de parcours en parcours, et Philippe Rozier, pénalisé d’un point de temps avec le bondissant Rahotep de Toscane. Malheureusement la première a fauté sur le vertical n°2, ce qui la reléguait à la 11e place finale. Philippe Rozier a lui bouclé de nouveau un sans-faute et accroché une belle 7e place. « Rahotep a été encore plus présent et aérien qu’au premier tour. Je suis ravi de continuer dans la dynamique du Gucci Paris Masters où il était déjà 6e (double sans-faute). Notre prochain Grand Prix sera celui de Bordeaux

Luciana en pleurs

La victoire s’est au final jouée lors d’un barrage opposant les cinq doubles sans-faute. Premier à s’élancer le n°1 mondial Scott Brash  mettait la pression sur ses adversaires avec Hello Sanctos en faisant de nouveau retentir le jingle avec un bon chrono de 30’’45. L’Italien Pergiorgio Bucci/Casallo Z faisait alors trois fautes. Cher payé après son bon double sans-faute et sa 2e place hier soir. Marlon Modolo Zanotelli/Extra van Essene prenait ensuite la tête en 29’’88 mais il était immédiatement doublé par Luciana Diniz et Fit For Fun (29’’20). Ultime à s’élancer Grégory Wathelet tentait le tout pour le tout avec Conrad de Hus et bouclait son tour en près d’une seconde de moins, mais une faute sur l’ultime obstacle le renvoyait à la 4e place. La Portugaise explosait alors de joie au paddock. Elle pleurait même de joie dans les bras de son mécène, Edouard de Rothschild, et de Philippe Rozier, qui lui donne amicalement un coup de main de temps en temps, et embrassait chaleureusement sa géniale petite alezane. « C’est incroyable. Je suis tellement heureuse et chanceuse de monter une telle jument. Et ce concours me réussit vraiment bien. » Sa victoire en 2013 avec Lennox marquait en effet le début de son ascension mondiale.

Les autres Français

Trois autres Tricolores étaient en lice. Auteur d’une faute sur le vertical sur bidet n°11 Simon Delestre (19e), a terminé à la porte de la seconde manche avec Qlassic Bois Margot, vainqueur du GP Coupe du monde de Malines le 30 décembre. La déception se lisait sur le visage du Lorrain en sortie de piste. Kevin Staut/Estoy Aqui de Muze-HDC et Roger-Yves Bost/Quartz de la Lande ont, quant à eux, fait deux fautes. « Quartz est rentré un peu crispé car il a fait une faute avant de rentrer et il est hyper respectueux. Il a été surpris par les fleurs sous le vertical n°3 puis fait un gros effort sur l’oxer n°4, d’où la première faute dans le triple, mais il a mieux fini le parcours, analysait Bosty. C’était un test car c’était son premier GP 5* (il était jusque-là monté par son fils en 140, ndla). J’ai vu qu’il en avait le potentiel. Il va pouvoir faire de gros GP à l’extérieur car la piste était difficile ici pour lui. »

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici!

Sur place, Elodie Mas

previous video
next video
Bucas
Couvertures pour chevaux
Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr