CSI5* Bâle: Luciana Diniz dans une « Winningmood »

samedi 10 janvier 2015

  • imprimer

La Portugaise a remporté le Prix de l’Hôtel des Trois rois samedi soir avec son fidèle Winningmood au terme d’un barrage à 22 ! Luciana Diniz était d’autant plus contente qu’elle se qualifie ainsi in extremis pour le Grand Prix Longines de demain. Bosty était plus rapide mais une faute le relègue à la 10e place.

Luciana Diniz largeL

Katja Stuppia/LONGINES CSI BASEL

Luciana Diniz

Au premier tour, le jingle célébrant les sans-faute n’a pas arrêté de retentir. 22 des 52 couples au départ de cette épreuve 150 à barrage se sont qualifiés pour le barrage. Heureusement, ce dernier a été plus palpitant car, à l’inverse, seuls 7 cavaliers ont réédité un sans-faute. Tombé seulement cinq fois lors du parcours initial, le double n°4, notamment sa sortie, a fait fauter la moitié des concurrents. « Car ils l’abordent beaucoup plus vite et certains anticipent trop le virage », commentait le chef de piste suisse, Francis Lachat.

Bosty déçu

Première à signer un double sans-faute en 32’’27, Luciana Diniz avec son bondissant Winningmood (Darco), seize ans et toujours aussi fringant, ne sera pas délogée de la tête. Seuls Hans-Pieter Dreher/Colore (31’’81) et Constant van Paesschen/Diamanthina van’t Ruytershof (31’’04) sont descendus sous la barre des 32 secondes, mais ils ont tous deux poussé une barre, synonyme de 9e et 8e places respectives. Avant dernier à s’élancer, Roger-Yves Bost a lui aussi abaissé le chrono de la Portugaise (32’’02) avec Sydney Une Prince, mais une barre sur l’entrée de double l’a relégué à la 10e place. « J’ai loupé mon barrage, regrettait-il. Sur le premier obstacle, elle s’est jetée à droite, ça m’a crispé et ça a déréglé la distance suivante. Je me suis retrouvé très loin de l’oxer n°12, sur lequel elle a fait un gros saut donc j’ai perdu ma rêne puis mal abordé le double… C’est ma faute et c’est dommage car Sydney méritait de gagner. »

Delestre et Rozier aussi…

Luciana Diniz, elle, savourait évidemment sa victoire : « Je visais le Top 3 car je n’étais pas encore qualifiée pour le Grand Prix de demain, dans lequel je donc monterai Fit For Fun. J’ai eu un super feeling sur le barrage, mais je n’étais pas sûre de gagner car je passais en n°3 sur 22. L’emporter avec Winningmood est toujours spécial car on se connaît par cœur et il montre toujours autant d’envie à seize ans. »

Les deux autres Français engagés dans cette épreuve s’étaient aussi qualifiés pour le barrage. Ouvreur,  Simon Delestre a fauté sur l’entrée de double avec Csarina de Fuyssieux et termine 13e. Quant à Philippe Rozier, après un bon parcours, il est passé à côté de son barrage : il a préféré abandonner après une faute sur le n°1 puis une grosse faute sur la sortie de double avec Unpulsion de la Hart. 

Sur place, Elodie Mas

Bucas
Couvertures pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr