CSIO 4*-W Rabat : Emeric George décroche enfin le Graal
samedi 13 octobre 2018

Emeric George et Chopin des Hayettes
Déjà sans-faute dans le Grand Prix la semaine passée à Tétouan, Emeric George ont cette fois-ci © RB Presse / Solenn Rispail

Après avoir touché la victoire du bout des doigts la semaine passée, Emeric George et Chopin des Hayettes sont parvenus à leurs fins en remportant le Grand Prix du CSIO 4*-W de Rabat, deuxième étape du Morocco Royal Tour.

Déplacé à vendredi pour laisser place à la Coupe des Nations dimanche, le Grand Prix s'est donc tenu en fin d'après-midi. Parmi les quarante-deux couples au départ, sept ont déjoué les pièges d'Uliano Vezzani en première manche. Ils étaient onze à être repris dans la seconde. Parmi eux se trouvait Emeric George. Associé à son Chopin des Hayettes, le tricolore a de nouveau réalisé un tour impeccable, rapide sans trop en faire. Il a été le premier à signer un double sans-faute et n'a jamais été rattrapé. Emeric George a donc décroché la victoire de ce Grand Prix 4*, sa toute première à ce niveau d'épreuve et peut-être pas la dernière au vu de la forme qu'il affiche ces dernières semaines. Il est revenu sur sa victoire : « Le parcours était délicat, comme ça l’est souvent avec Uliano Vezzani. Ici, les barres sont très légères, nous n’avions que peu le droit à l’erreur, il fallait être précis et choisir ses distances. Le parcours était à la fois sérieux sur la hauteur, mais aussi très technique. Au barrage, je pense que j’ai gagné du temps sur le demi-tour pour derrière le vertical numéro 2 aux couleurs du Qatar. Chopin a réussi à tourner très vite, il était très allant et j’ai pu monter tout le parcours en avançant et en prenant des risques. J’ai un avantage en ayant un petit cheval sur ces courbes serrées." Pour la suite, le jeune cavalier espère poursuivre sur sa belle lancée : "Chopin est vraiment très en forme, je pense le monter à nouveau dans la Coupe des Nations dimanche, et je compte sur lui pour le CSI4*W d’El Jadida la semaine prochaine ». Retrouvez la vidéo de son parcours et sa réaction complète : ICI

Jérôme Guéry, vainqueur du Wining Round la semaine dernière, a du se contenter de la seconde place avec Celvin. Il est suivi du Suisse Yannick Jorand aux rênes de Cipetto 2, dernier des cavaliers à avoir signé un double sans-faute. 

Dans ce Grand Prix, les autres performances françaises sont aussi à saluer. Olivier Perreau a signé un bon parcours sans-faute en première manche puis une barre dans la seconde avec sa Venizia d'Aiguilly, synonyme d'une sixième place. Philippe Rozier et Cristallo A*LM terminent dixièmes, comme à Tétouan. Simon Delestre et sa prometteuse Ulane Belmaniere ont concédé une petite faute sur le tour initial, les reléguant aux portes de la finale.

Les résultats complets