CSIO Aix : Wathelet et Coree, un duo d'enfer !

dimanche 23 juillet 2017

  • imprimer

L'édition 2017 du Grand Prix d'Aix-la-Chapelle a tenu ses promesses ! Sur les 40 partants au départ, seuls quatre ont signé le double sans-faute qui ouvrait les portes du barrage. Et au jeu de la vitesse, le Belge Gregory Wathelet, associé à sa bonne grise Coree, ont été imbattables.

Gregory Wathelet et Coree largeL

Scoopdyga

Gregory Wathelet et Coree

Dès le parcours de la première manche, le scénario du Grand Prix Rolex 2017 d'Aix-la-chapelle a connu son lot de rebondissements. Premier à entrer en piste, le Français Bernard Briand Chevalier et Qadillac du Heup, qualifiés à la dernière minute pour cette épreuve phare, ont causé une belle frayeur au public. Hésitant à l'abord de la rivière, la bonne alezane n'a pu se réceptionner correctement et a fini à terre, entrainant également la chute de son cavalier. Inquiet pour sa monture, le Breton a tout de suite dessellé en attendant les vétérinaires. Le couple est finalement reparti à pied... Un incident qui laissera sans nul doute un souvenir un peu amer au cavalier qui participait pour la première fois au CHIO Allemand. Peu après la fin de l'épreuve, le cavalier a donné des nouvelles rassurantes sur les réseaux sociaux : "Il semblerait qu'il y ait plus de peur que de mal ! Qadillac du Heup s'est ouverte au niveau du passage de sangle et a eu besoin de quelques points de suture. Elle devrait rester au repos quelques semaines avant de retrouver les terrains de compétition.
Merci à Jérôme Thévenot, vétérinaire de l'équipe, à Jean-louis Roudaut, Philippe Guerdat et à la team fédérale pour leur attention et soutien."

Aucun autre éliminé sur ce premier acte, mais de nombreux abandons de la part de couples aguerris à l'instar notamment d'Olivier Philippaerts/Ikker, qui a préféré en rester là après trois fautes, Ludger Beerbaum/Chiara 222, qui a lui aussi abandonné après quatre erreurs. Bertram Allen s'arrêtait également après qu'Hector van d'Abdijhoeve ait pédalé dans un oxer ; Maurice Tebbel, pourtant bien parti, faisait de même alors que Chacco's Sun s'arrêtait dans le triple après avoir trébuché à la réception du deuxième élément. De nombreuses fautes aussi et Kevin Staut n'y a pas échappé. Avec huit points pour le Normand, le sort tricolore était scellé dès le premier parcours. Silver Deux de Virton HDC s'est malgré tout parfaitement comporté, et sans la faute sur la rivière, le couple aurait certainement été repris pour la suite de la compétition.

Les jeunes allemands ont fait sensation

Comme le veut le règlement, les 18 meilleurs repartaient en seconde manche, sur un parcours qui, bien qu'il comporte douze obstacles, semblait demander nettement moins d'efforts aux chevaux. Parmi eux, sept sans-faute, un couple avec un point de temps dépassé et les quatre points les plus rapides. Le jeune Allemand Andreas Kreuzer, en selle sur Calvilot, sortait à nouveau de piste avec un point. Aucune barre à terre pour ce couple, impressionnant de maitrise ! Sa compatriote Laura Klaphake/Catch Me If You Can 21 fautait elle à une reprise en deuxième manche, après avoir signé un superbe premier parcours sans-faute, retirant toute chance à l'Allemagne d'avoir un représentant au barrage. Ces deux jeunes cavaliers montrent encore une fois que l'Allemagne peut compter sur un large vivier de cavaliers, en dehors des stars, capables de monter au plus haut-niveau. Ils ont d'ailleurs fait la joie (et la fierté) du public, qui les a encouragés avec ferveur. 

Wathelet et Coree explosent le chrono

Ils étaient finalement quatre à signer le double sans-faute et à se retrouver au barrage. Premier à partir, Marc Houtzager/Sterrehof's Calimero a adopté un train raisonnable, cherchant visiblement le sans-faute sans prendre de risque et ne mettait donc pas une grande pression sur ses concurrents. Luciana Diniz et Fit For Fun en revanche, ont imprimé un bon tempo dès le n°1. Malgré une frayeur dans un tournant serré où la jument a trébuché, le couple, parfaitement en phase, passe la ligne d'arrivée en 47,40s. Pas assez rapide malgré tout pour s'imposer, puisque Gregory Wathelet, aux rênes de Coree, n'a pas hésité à prendre tous les risques. Il faut dire que l'amplitude de sa jument a joué en sa faveur sur ce parcours au chronomètre galopant et proposant peu de courbes à serrer. Avec un chrono de presque une seconde de moins que la Portugaise, le Belge s'impose largement puisque Laura Kraut/Zeremonie faute sur le dernier oxer. L'amazone américaine, pourtant connue pour sa rapidité, avait de toute manière un chrono supérieur... Gregory était bien entendu heureux de cette victoire, qu'il considère comme un "exploit" (voire son interview video ICI) et sera évidemment de la partie lors des prochains Majeurs du Grand Slam :  « C’est un vieux rêve qui se réalise : imaginer mon nom inscrit sur le tableau d’honneur en entrée de piste ! Pour remporter ce Grand Prix, il ne suffit pas de se livrer à 100%. C’est à 500% qu’il faut se donner et aujourd’hui, on l’a fait ! Mon cheval, Coree, a été tout simplement incroyable ».

A Aix-la-Chapelle, Myriam Rousselle

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 94 - Benoit Cernin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr