CSIO Dublin : L'Italie domine !
vendredi 22 juillet 2016

Piergiorgio Bucci et Casallo Z
Piergiorgio Bucci et Casallo Z © Scoopdyga

Les Italiens créent la surprise à Dublin en signant une partition parfaite et en remportant l'avant dernière Coupe des nations du circuit Furusiyya. La France est 7e.

Après huit parcours, le score des Italiens est resté vierge. Déjà en tête après la première manche grâce aux parcours parfaits de Piergiorgio Bucci/Casallo Z, Lorenzo de Luca/Ensor de Litrange Lxii, et Emilio Bicocchi/Ares, les Italiens ont continué leur domination en seconde manche. Mais les Irlandais ont eux aussi tenu bon ! Devant leur public, Denis Lynch avec All STar 5, Greg Patrick Broderick avec Mhs Going Global, Cian O'Connor /Good Luck signent eux aussi des parcours sans pénalité. Le score des verts est également à 0. Les États Unis, eux, lâchent l'affaire dans la seconde manche. Après une première parfaite, Lauren Hough concède deux barres avec Ohlala, Geogina Bloomberg une avec Lilli, seule Laura Kraut parvient à conclure un nouveau sans faute avec Cavalia. Le pays de l'Oncle Sam doit se contenter de la troisième place.

Pour la première, il faut donc barrer. L'Italie mise sur  Piergiorgio Bucci/Casallo Z, l'Irlande sur Denis Lynch/All Star 5. Les honneurs vont finalement au premier. De nouveau sans faute en 47'85, l'Italien fait mieux que les 6 points de l'Irlandais. Le public est déçu, les hommes de Roberto Arioldi ravis !

Côté tricolore, après un parcours à 4 points pour chacun des tricolores, les choses ne se sont pas améliorées pour Julien Epaillard avec Quatrin de la Roque (4 points), Cédric Angot et Saxo de la Cour (8 points) et pour Jérôme Hurel avec Quartz Rouge (8 points). Seul Timothée Anciaume avec Kiamon parvient à boucler un sans faute. Mais cela ne suffira pas pour remonter. Ce sera la 7e place.

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici !

Commentaires


ERIC F | 22/07/2016 20:47
Et pendant ce temps greg broderick Patrick / MHS GOING GLOBAL (Irl) collectionnent (encore) les double clear rounds ! Un couple à suivre à RIO