CSIO Rome : et de deux pour l'Italie !
vendredi 25 mai 2018

Avec la victoire l'an passé dans la Coupe des nations de Rome, l'équipe italienne mettait fin a plusieurs dizaines d'années de disette sur cette mythique épreuve par équipes. Non content d'avoir mis fin à cette série noire en 2017, les Italiens ont enfoncé un peu plus le clou en s'adjugeant la Coupe de Rome pour la deuxième année consécutive. Avec seulement 4 points au compteur, Luca Marziani/Tokyo du Soleil, Giulia Martinen/Verdine SZ, Emanuele Gaudiano/Caspar 232 et Bruno Chimirri/Tower Mouche se sont imposés devant les Etats-Unis, 2e avec 8 points. La Suisse complète le podium.

Pour les Français, tout ne se sera pas déroulé comme prévu. Si Kevin Staut et Equador van't Roosakker, auparavant sous la selle du Tricolore Frederic David, signait un parcours à 4 points encourageant en première manche, suivi d'un passage à 8 points signé par Alexandra Paillot/Tonio la Goutelle et de 4 points concédés par Bosty/Sangria du Coty (qui permettaitent d'effacer les 12 points de Simon Delestre/Sultan de Beaufour), l'élimination du cavalier du Haras des Coudrettes en première manche, associé au fait que Bosty préférait ne pas repartir après que Sangria se soit donnée un léger coup au paddock scellait le destin des Bleus pour cette Coupe romaine. Avec moins de trois résultats à comptabiliser en seconde manche, la sanction était sans appel pour la France : c'est l'élimination. Un résultat décevant qui ne doit pas faire oublier les deux encourageants sans-faute de Simon et Alexandra en deuxième manche, et qui doit surtout être analysé puisque les couples alignés par Philipe Guerdat concourraient pour la plupart pour la première en Coupe des nations 5*.

Plus d'informations à venir...

Les résultats ici