CSIO Rotterdam : historique victoire de Jos Verlooy dans le GP

vendredi 22 juin 2018

  • imprimer

Grâce à un barrage sacrément bien mené, Jos Verlooy et Caracas se sont imposés sans conteste ce soir dans le Grand Prix du CSIO de Rotterdam. Le clan français pouvait quand à lui compter sur deux représentants dans l'ultime round au chronomètre : Alexis Deroubaix/Timon d'Aure conclut à une superbe 6e place, tandis que Patrice Delaveau/Aquila HDC ferme la marche du Top 10 de l'épreuve.

Jos Verlooy et Caracas CHIO Rotterdam 2018 largeL

CHIO Rotterdam

Jos Verlooy et Caracas

Sous un ciel couvert, et devant des tribunes quasiment vides, les 50 couples au départ du Grand Prix du CSIO de Rotterdam se sont élancés à l'assaut du parcours concocté par l'Irlandais Alan Wade. 14 obstacles, dont un double et un triple, étaient au menu et onze concurrents en sont venus à bout sans pénalité. Le temps accordé aura par ailleurs pesé dans la balance, puisque cinq couples se sont vus privés de barrage pour un chronomètre trop lent, dont Nicola Philippaerts/H&M Chilli Willi, Beezie Madden/Darry Lou ou encore Gercö Schroder/Glock's Lausejunge. 

Victoire belge historique et razzia suisse

Avec onze couples qualifiés pour la finale au chronomètre, et pas des moindres, le barrage s'est couru à couteaux tirés. Si les premiers couples à passer ont eu du mal à trouver la clé du sans-faute, quatre cavaliers ont finalement réitéré un parcours vierge. Mais au final, personne n'a égalé Jos Veerloy et Caracas, auteurs d'un impressionnant parcours, mené tambour battant ! Une victoire historique puisque la Belgique ne s'était jamais imposée dans ce Grand Prix depuis la création du CHIO de Rotterdam il y'a 70 ans. Le champion du monde en titre Peder Fredricson/H&M Christian K est monté sur la deuxième marche du podium tandis que la Suissesse Janika Springer/Bacardi VDL a complété le trio de tête. L'amazone devance son compatriote Arthur Da Silva/Inonstop van T Voonhof, 5e et deuxième meilleur Suisse... sur les quatre qualifiés pour le barrage ! Finalement, de toute la délégation helvète, seul Beat Mandli/Simba (8 points) n'ont pas signé un sans-faute en première manche. Steve Guerdat et Bianca terminent 8e (0+4) et Niklaus Rutschi/Cardano CH est 11e (0+4). De bon augure pour les "vestes rouge" en vue de la Coupe des nations de dimanche !

L'incroyable performance d'Alexis Deroubaix

La France pouvait elle compter sur deux cartouches dans ce barrage disputé. Premier à s'élancer pour le clan tricolore, Alexis Deroubaix et Timon d'Aure auront fait croire au double sans-faute jusqu'à la dernière seconde, mais ils ont finalement écopé d'une barre sur le tout dernier vertical. Un parcours à 4 points rapide qui permet au couple, qui participait à son quatrième CSI 5* seulement, de prendre une magnifique 6e place. Loin de se laisser impressionner, celui qui admet "mieux se concentrer sous la pression" (voir l'interview d'Alexis Deroubaix ICI) a finalement signé la meilleure performance française puisque Patrice Delaveau et Aquila HDC, avec une faute également, concluent à la 10e place. "Le cheval a très bien sauté en première manche, même si j'ai eu un petit sursis à la sortie du double. Sur le barrage, je n'ai pas eu la distance que je voulais sur la spa n°1, ce qui m'a obligé à demander un peu fort les six foulées qui suivaient. Le cheval s'est mis un peu à plat et s'est fait piéger sur le n°2", débriefait le Normand avant la remise des prix. 

Alexandra Francart (21e) était elle tiraillée entre satisfaction et déception en sortie de piste! La cavalière basée dans les Ardennes se réjouissait de l'excellent parcours de Volnay du Boisdeville, pénalisé d'une petite faute sur l'oxer n°4 en première manche. Un parcours sur lequel le cheval s'est montré tellement à l'aise que les 4 points en devenaient presque rageants. "Avec le chronomètre, je n'ai pas voulu prendre les boulevards, mais à serrer un peu, il me manquait une foulée dans mon virage avant d'aborder l'oxer", lançait en sortie de piste la cavalière à Philippe Guerdat. Kevin Staut et For Joy van't Zorgvliet ont quant à eux écopé de 8 points de pénalité. Le couple a signé un parcours fluide et agréable jusqu'au triple, placé en avant dernier. Le hongre bai, un peu joueur à l'entrée de la combinaison, a fauté sur l'oxer du milieu et le vertical de sortie pour finalement terminer à la 32e place. 

Les résultats ICI

A Rotterdam, Myriam Rousselle

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr