CSIO de Dublin: les Anglais reviennent de loin

vendredi 09 août 2013

  • imprimer

La Grande Bretagne qui jouait gros à Dublin, dernière étape de qualification européenne pour la finale de la Furusiyya Nations Cup, a réussi son pari.

Ben Maher and Cella FidInvGP Sportfot lo.jpg largeL

Sportfot

Ben Maher and Cella

Derniers au classement général et potentiellement éliminés avant la Coupe des Nations qui se déroulait sur le terrain de Ballsbridge, les Anglais ont dominé l’épreuve et renversé la vapeur. Ils seront à Barcelone au grand dam des Allemands qui, eux, pénalisés depuis le CSIO de St Gall par un forfait peu judicieux, sont éliminés.

Il faut ajouter aussi que les Anglais, sentant le vent du boulet, avaient décidé de sortir  le grand jeu, alignant la meilleure équipe possible : Nick Skelton (Big Star), Ben Maher (Cella), Robert Smith (Voilà) et Scott Brash (Hello Sanctos). Après avoir un peu tâtonnés en première manche, les cavaliers de Sa Majesté alignaient  dans la seconde, les sans-faute indispensables au succès. A l’inverse les Allemands dont l’équipe était articulée sur deux piliers, à savoir Markus Ehning et Plot Blue (4+0) et Meredith Michaels-Beerbaum avec Bella Dona (4+4) manquaient peut être d’étoffe. Les piliers n’ayant pas joué leur rôle, l’affaire se gâta inexorablement. Jane Friederike Meyer n’a plus la même marge de sécurité qu’hier avec Cellagon Lambrasco (8+4). Rolf Moormann et Accorte (4+4) n’en étaient qu’à leur deuxième Coupe des Nations de ce niveau 5* (Falsterbo) or, lorsque la pression monte, cela joue.

L’équipe d’Allemagne sera donc la seule formation européenne absente à Barcelone du 26 au 29 septembre puisque l’Espagne en déroute totale sur les parcours d’Alan Wade, bonne dernière de l’épreuve derrière l’Ukraine sera au départ en sa qualité de puissance invitante.

L’épreuve était telle trop difficile ? On serait plutôt enclin à penser que non. Pour commencer, le temps imparti pour boucler le parcours proposé sur une piste en herbe exceptionnelle ne posa aucun problème, ce qui de nos jours est assez singulier. Mais à l’inverse on ne pointa que trois double sans-faute : Scott Brash (HelloSanctos), Albert Voorn (Tobalio) et Cassio Rivetti (Vivant). Ce qui amène à revenir sur les cas de l’Ukraine septième, qualifiée certes pour la finale espagnole mais qui fut loin d’afficher la superbe de sa première sortie à Rome en mai. Les Bataves emmenés on l’a vu par le senior Voorn en n’ont cédé en revanche qu’en toute fin de partie sur une faute de Primeval Dejavu  monté par Gert Jan Bruggink qui les privait d’un barrage éventuel avec les Anglais.

Une fois de plus, l’enjeu, la pression fit la différence pour les équipes en risque à commencer pour les quatre dont les scores étaient pris en compte à Dublin : Ukraine, Grande Bretagne, Irlande et Espagne.

Sur son terrain, encouragée par son public aussi connaisseur que généreux et enthousiaste, les Irlandais (Lennon,Breen, Swail et 0’Connor), à l’image des Anglais, firent de leur mieux et terminèrent au troisième rang ex-aequo avec les Américains (Ward, Dinan,Farrington et Madden).

L’équipe de France, cinquième ex æquo avec celle d’Allemagne n’était pas franchement concernée par le résultat de l’étape irlandaise. Qualifiée pour la finale, elle l’était, confortablement, depuis Hickstead. Elle délivra un résultat qu’elle aurait sans doute espéré meilleur. PénélopeLeprévost (Nayana) et Kevin Staut (Esroy Aqui de Muze) furent à la hauteur de leurs responsabilités de piliers, tirant alternativement un sans faute et un quatre points. Marie Hécart avec Myself de Brève mais surtout Michel Robert avec Oh d’Eole, en revanche, apparurent, davantage, à la peine. On aura noté que cette équipe était remontée exclusivement de quatre juments, ce qui n’est pas monnaie courante. 

Tous les résultats en cliquant ici!

Classement général qualificatif, avantDublin

1- Suisse 32O points

2- France 318.67 points

3- Pays-Bas 309 points

4- Allemagne 282 points

5- Ukraine 233points

6- Irlande 220.67 points

7- Grande Bretagne 211.67points

8- Espagne 192 points

Classement général qualificatif, final,après Dublin

1- Suisse 32O points

2- France 318.67 points

3- Grande Bretagne 311,67

4- Pays-Bas 309 points

5- Irlande 299,17 points

6- Ukraine 298 points

7- Allemagne 282 points

8- Espagne 256 points

Xavier Libbrecht

previous video
next video
Bucas
Couvertures pour chevaux
  • imprimer

0Commentaires

 | 11/08/2013 09:02
Nos Tricolores ne se prépareront pas au P.I.C de Deauville mais y a t'il un endroit où l'on peut assister à leur stage de préparation en Basse Normandie? Ca peut être intéressant.


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr