CSIO de Falsterbo: la Suisse triomphe sans la moindre bavure!
vendredi 08 juillet 2016

Janika Sprunger et Bonne Chance
Janika Sprunger et Bonne Chance © Scoopdyga

Les Helvètes ont aligné les sans-faute dans la Coupe des Nations du CSIO de Suède, au point que Romain Duguet n’avait même pas à « scorer », ni même à monter… La Suède 2e devant son public, le Brésil, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas (avec Zenith et London) 3es ex aequo. La France n’était pas en lice...

Belle victoire pour la Suisse ce vendredi dans la Coupe des Nations du CSIO de Suède à Falsterbo, grâce à des doubles sans-faute de Janika Sprunger (Bonne Chance était une fois de plus au top), Werner Muff (Pollendr est très puissant) et Paul Estermann (Castlefield Eclipse a effacé la contre-perf de Rotterdam). La classe ! C’est bien simple, le quatrième, Romain Duguet, n’a pas eu à sauter - sinon quelques obstacles de dégourdissement en seconde manche avec Quorida de Treho - la victoire de la joyeuse troupe d’Andy Kistler étant acquise ou tout au moins le score idéal de zéro point… D’autant plus remarquable que les auteurs des double sans-faute à Rotterdam, Steve Guerdat et Martin Fuchs, ne sont pas en Suède. La Suisse a de la réserve!

Le Brésil craque...

Il restait alors encore une petite chance pour le Brésil de contraindre la Suisse au barrage, mais comme Rodrigo Pessoa avait fait 8 pts avec Cadjanine Z, Marlon Modolo Zanotelli se devait d’être sans faute. A la troisième barre, il a arrêté les frais et en comptant les 8 pts de Rodrigo Pessoa, malgré les morceaux de bravoure du jeune Stephan de Freitas Barcha, déjà double sans faute à La Baule, et de Doda de Miranda, le Brésil reculait au 3e rang, à égalité avec la Grande-Bretagne (les deux p’tits jeunes de 21 ans ont été épatants!) et la Hollande, qui ressortait ses deux chevaux stars Zenith (0 + 4) et London (0 + 0).

Devant son nombreux public, la Suède a pris une jolie 2e place. L’Irlande et l’Allemagne 6es ex aequo, la République tchèque 8e. Du coup, la Suisse, 2e du général derrière les Pays-Bas (qu’elle pourrait encore dépasser en étant 1ère ou 2e à Hickstead…), est assurée non seulement de rester en Division I (c’était déjà clair après la 2e place à Rotterdam), mais aussi de participer à la très richement dotée finale des Nations de Barcelone. Jeudi, Paul Estermann avait remporté la qualificative pour le Grand Prix avec Lord Pepsi: tout baigne pour la Suisse près de la plage de la station balnéaire chic des environs de Malmö… A suivre encore le GP de Suède dimanche.

Retrouvez tous les résultats en cliquant ici !

Commentaires


ERIC F | 08/07/2016 22:34
Le Brésil semble avoir vraiment décroché, non? Peu d'atouts!