CSIO de La Baule : la joie des Bleus !

vendredi 16 mai 2014 - La Baule (44)

  • imprimer

Gagner la Coupe des nations Furusiyya FEI de La Baule était un des objectifs annoncés par le chef d’équipe, Philippe Guerdat. Les Tricolores l’ont fait vendredi après-midi, et de belle manière puisque Kevin Staut n’a même pas eu à s’élancer en seconde manche !

La baule 2014-Philippe Guerdat entouré des grooms largeL

Photos PSV/Jean Morel du service de presse

La baule 2014-Pénélope Leprevost et Dame Blanche van Arenberg largeL

Photos PSV/Jean Morel du service de presse

La baule 2014-Aymeric de ponnat et Armitages Boy largeL

Photos PSV/Jean Morel du service de presse

Philippe Guerdat entouré des grooms

Pénélope Leprevost et Dame Blanche van Arenberg

Aymeric de Ponnat et Armitages Boy

previous video next video

Voir Philippe Guerdat très ému, entrer sur le terrain de La Baule bras dessus, bras dessous avec les quatre grooms tout sourire, suivi des quatre couples gagnants et des deux filles Delaveau brandissant fièrement un grand drapeau tricolore sous l’ovation du public de La Baule… Même si tout peut encore se passer à trois mois et demi des Jeux équestres mondiaux FEI Alltech Normandie, voilà de quoi donner le sourire à l’équipe de France et à ses supporters ! Et c’est déjà ça ! Après le traditionnel podium et la Marseillaise, les quatre mousquetaires du jour ont, en plus, distribué leurs bouquets de fleurs aux spectateurs massés le long de la lice. Un geste qui a conquis les heureux élus avant le festif tour d’honneur final !

Les Belges ont cédé à la pression

Rien n’était pourtant joué après la première manche puisque les Bleus pointaient derrière les Belges. Mais en seconde manche, ils leur ont mis une sacré pression puisque Pénélope Leprévost/Dame Blanche van Arenberg et Aymeric De Ponat/Armitages Boys bouclaient avec aisance un nouveau parcours sans-faute, et Jérôme Hurel/Quartz Rouge signait lui aussi un parcours parfait après son bout de sabot posé sur la latte de la rivière au premier tour. Suite aux fautes des Belges (finalement 2e devant les Irlandais et les Britanniques, ex-æquo à la 3e place), Kevin Staut/Rêveur de Hurtebise, auteur de deux fautes à l’initial, n’avaient donc même pas besoin de s'élancer. « J’ai eu un petit problème hier (jeudi, ndla) sur l’épreuve préparatoire où Rêveur s’était arrêté sur le double, qui était aujourd’hui transformé en triple. Je l’ai donc monté avec plus d’agressivité que d’habitude, d’où ses deux barres en début de parcours sur des obstacles qui ne lui pose habituellement pas de problème », a expliqué Kevin.

« Force morale »

Philippe Guerdat, était fier de ses cavaliers : « A Lummen, il y a deux semaines, nous avons été tout près de la victoire (2e derrière les Suisses, ndla) mais c’était un mal pour un bien. Et à choisir, je préfère gagner ici ! J’avais opté pour la même équipe et les cavaliers ont fait preuve de force morale car il y a toujours plus de pression à la maison. C’est vraiment une victoire d’équipe. » Logiquement interrogé sur l’éventuelle influence de cette victoire sur son choix pour les Jeux mondiaux, le sélectionneur a coupé court aux spéculations trop précoces : « Il y a dix cavaliers sélectionnables et on a, par exemple, pas encore revu Patrice Delaveau/Orient Express-HDC et Simon Delestre/Qlassic Bois Margot, qui feront partie de l’équipe à Rome la semaine prochaine, ni Bosty et Myrtille Paulois. » Il a toutefois détaillé les points forts de l’équipe du jour. « Sur la continuité de l’an passé, Aymeric est une pièce maîtresse de notre équipe. La jument de Pénélope a moins d’expérience mais, elle avait déjà fait un double sans-faute à Calgary, et on note une belle progression. Jérôme Hurel est aussi un pilier. Tout le monde a souri quand je l’ai mis l’an passé mais c’est un homme sur qui on peut compter. Et Kevin Staut est mon leader et celui de l’équipe. Je l’ai toujours dit, mais ce n’est pas pour ça qu’il a un « passe-partout ». Il ne sera pas de toutes les équipes, et même peut-être pas aux Jeux. Il peut encore se passer beaucoup de choses. Et si, au final, je dois faire un choix qui m’est cruel, je le ferai car je veux l’équipe la plus compétitive le Jour J. »

Les Français en tête du circuit

Pénélope Leprévost et Jérôme Hurel ont souligné la progression de leurs chevaux, encore peu expérimentés à ce niveau d’épreuve. « Je suis surtout contente des progrès dans le contrôle et de sa « montabilité », a commenté la première. A Lummen, ça avait été plus difficile. Ici, elle a mieux sauté que jamais dans la seconde manche. » Le second se disait aussi « ravi » de Quart Rouge, même s’il regrettait d’avoir changé de contrat de foulée avant la rivière en première manche. Déjà double sans-faute à Lummen, Aymeric De Ponnat affichait évidemment un large sourire : « Il a sauté beaucoup plus relaxe en seconde manche. J’ai pris plus le temps car en première manche j’avais un peu peur pour le chrono. »
Grâce à leur 2e place à Lummen et à leur victoire à La Baule, les Français s’installent en tête de la Division 1 des Coupes des nations Furisiyya FEI, parrainées par Longines. Avec 190 points, ils devancent les Belges (165 points) et les Suisses (150 points). Leur qualification pour la finale de Barcelone est d’ores et déjà quasi acquise. Une bonne chose de faite !

Les résultats en cliquant ici!

Sur place, Elodie Mas

previous video
next video
Bucas
Couvertures pour chevaux
Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr