CSIO de Rabat : Alain Jufer espère poursuivre sur sa lancée
mardi 04 octobre 2016

tetouan 2016 Alain Jufer et Radja d'Artemis
Alain Jufer et Radja d'Artemis © RB Presse

Grand triomphateur du CSI3* de Tétouan, où il a remporté les deux épreuves majeures, le Suisse espère faire aussi bien dès jeudi au CSIO de Rabat où l'on retrouvera une jeune équipe de France avec Guillaume Foutrier, Edward Levy, Alexandra Paillot, Alix Ragot et Titouan Schumacher

Principal artisan de la victoire de la Suisse dans la Coupe des Nations de Calgary, aux côtés de son ami et jeune mentor Steve Guerdat (ils viennent de deux villages voisins du Jura, Glovelier pour lui, Bassecourt pour le champion olympique), Alain Jufer vit un automne de rêve, une sorte d’été indien ! Pas seulement sur le plan touristique (après les Montagnes Rocheuses, le Maroc !), mais sur le plan équestre.

Le week-end dernier, lors du CSI3* de Tétouan, Jufer (38 ans, 4 de plus que Guerdat) a remporté les deux épreuves majeures, le Tour des vainqueurs du samedi avec le SF Radja d’Artemis (11 ans), le Grand Prix du dimanche avec l’étalon KWPN Wiveau M (13 ans). Difficile de faire mieux ! Dans le GP, le Jurassien devançait le Néerlandais Sander Geerink, la Suissesse de Bois-le-Roi Nadja Peter-Steiner, 3e avec Capuera II, et le Scheikh Al Thani. Alexandra Paillot était 11e avec Polias de Blondel et seule Tricolore classée (il y en avait sept en lice).

« Je suis ravi, évidemment, et enchanté par la découverte de ce circuit du Tour du Maroc. A Tétouan, tout était bien organisé, le terrain était très bon (Toubin et Clément du 87 x 75m.), les installations toutes neuves. Et ça a l’air encore beaucoup plus grand (108 x 68m.) et plus beau ici à Rabat. On est dans un centre militaire de cavalerie, tout est immense et splendide, avec de grands boxes et un manège où on pourrait aussi facilement organiser un CSI 5 étoiles », précise Alain Jufer, qui compte aussi faire un peu de tourisme : « Ce mardi, on monte le matin, demain aussi, et il y aura la visite vétérinaire, mais il nous restera du temps ».

Qui dans la Coupe ?

Alain Jufer tentera un doublé dans le Grand Prix avec Wiveau M, mais il est possible qu’il mise sur Radja d’Artemis dans la Coupe des Nations. Et de préciser que c’est Gian-Battista Lutta, le fameux marchand propriétaire de ses chevaux, qui décidera en dernier lieu : « C’est normal, c’est le patron qui décide ! . Si la Coupe est plutôt sur 145-150 cm, Radja est très fiable, on verra. Il y a de bonnes équipes, comme la Belgique, le Qatar, peut-être la France, mais nous pouvons essayer de viser la victoire », ajoute-t-il. Vrai que la Suisse aligne Nadja Peter-Steiner, Evelyne Bussmann et Pius Schwizer.

La France, de son côté, alignera une équipe jeunes composée de Guillaume Foutrier avec Brentano d’Amaury , Edward Levy avec Starlette de la Roque, Alexandra Paillot avec Polias de Blondel, Alix Ragot avec Thais de Pegase et Titouan Schumacher avec Atome Z et Philippe Guerdat est présent à Rabat.

Après Rabat, Alain Jufer poursuivra sa route vers El Jadida, dernière étape du Morocco Royal Tour, circuit indoor lancé en 2011, une étape indoor et festive, avec salon du cheval et attractions.