CSIW Bordeaux: Les premiers sont qualifiés!

samedi 09 février 2013 - Bordeaux (33)

  • imprimer

Le Grand Prix Coupe du monde Rolex de Bordeaux a rempli toutes ses promesses : du suspens, du sport et finalement des vainqueurs incontestables avec Hans Dieter Dreher et Magnus Romeo.

Hans Dieter dreher largeP

Les Garennes

Bordeaux 13- Pénélope Leprevost et Nayana largeP

Les Garennes

Hans Dieter Dreher

Pénélope Leprevost et Nayana

previous video next video

Joyeux anniversaire Hans Dieter ! A quelques heures de souffler ses 41 bougies, le cavalier allemand en selle sur son si particulier Magnus Romeo s’est imposé sur la plus haute marche du podium. Une première victoire en Coupe du monde et dans la foulée une qualification pour sa première finale Coupe du monde, un beau cadeau d’anniversaire !

Pourtant, le parcours d’Uliano Vezzani a réservé son lot de difficultés. Sans véritable juge de paix, sans véritables hauteurs, les barres sont tombées ici ou là. « Du beau sport comme à l’habitude d’Uliano » ont confirmé les cavaliers. L’oxer n°3 suivi par le vertical CWD n°4 a évincé plusieurs couples de renom comme Edwina Tops Alexander et Itôt du Château qui fautent sur les deux, Simon Delestre et Valentino Velvet, qui laissent un postérieur dans l’oxer, ou encore le leader du circuit, Sergio Alvarez Moya en selle sur Carlo. Le triple placé en 10 ou la dernière ligne 12-13 termineront le tri. Exit l’homme fort du week-end, Michel Robert, exit Roger-Yves Bost et Myrtille Paulois, exit Aldrick Cheronnet, Jérôme Hurel, Patrice Delaveau, Eugénie Angot, Julien Epailard…. Une seule Tricolore réussira à faire partie de la liste des barragistes : Pénélope Leprevost en selle sur Nayana. Et ça tombe bien puisque c’est la seule demoiselle qui pouvait espérer sa qualification pour Göteborg. Ils seront huit sur cette deuxième liste de départ.
Emanuele Gaudiano s’élance en premier. Après avoir obtenu un sans faute à l’arrachée, le jeune Italien s’écroule sur le barrage et écope de 12 points avec son bon Chicago 84. Henrik Von Eckermann a les nerfs solides, lui. Avec une Gotha bondissante, le Suédois signe un bon chronomètre et met la pression à ses concurrents : 34’77. Richard Spooner et Cristallo ne tiennent pas le rythme et fautent. C’est alors au tour de Pénélope Leprevost de prendre le départ. Le public y croit… Les barres tiennent. Mais le chronomètre est cruel. 34’92 soit quelques centièmes de secondes moins vite. Denis Lynch et Abbervail Van Het Dingeshof tentent le tout pour le tout. Accélèrent le galop pour aller chercher le dernier, enlèvent une foulée… le temps est très rapide mais la dernière barre est au sol ! Hans Dieter Dreher avec Magnus Romeo seront les seuls à améliorer le temps. De quelques centièmes seulement mais ça suffit pour monter sur la première marche du podium de l’étape Coupe du monde de Bordeaux. Pius Schwizer/Picsou du Chene ne joueront pas le chronomètre. Gerco Schroder et London auraient peut-être pu... Mais London n'a pas voulu prendre le départ et rétivait pour franchir la ligne de départ. Résultat, le chronomètre est parti avant le cheval. Le couple écope de 6 points de temps dépassé.

Hans Dieter Dreher, Henrik Von Eckermann et Pénélope Leprevost, le podium se retrouvera dans son intégralité à Goteborg pour la finale. Ce sera une première pour les garçons et bonne nouvelle pour l’Allemand, les parcours seront dessinés par Uliano Vezzani qui tracera lui aussi pour la première fois la finale Coupe du monde.  « Je gagnais à Chantilly alors qu’il était le chef de piste, je gagne ici, Uliano me porte chance… » soulignait Hans Dieter. Une hypothèse à confirmer. 

Résultats en cliquant ici!

SL

previous video
next video
Bucas
Couvertures pour chevaux
Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer

0Commentaires

Jacques,Élie,Joseph D | 10/02/2013 10:08
Merci à Geneviève Mégret d'avoir confié Nayana à Pénélope Leprévost,une fois de plus transcendante . Une équitation limpide et élégante , des nerfs solides, tous les ingrédients nécessaires à une grande carrière et une adaptation incroyable à tous les chevaux qui lui sont confiés. Très, très heureux de la voir en finale de la Coupe du Monde .
 | 10/02/2013 07:28
Magnus Roméo, bon fils de Royal Feu a allumé le feu à Bordeaux.


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr