CSO : Les Pays-Bas devant, la France 4e

mercredi 03 septembre 2014

  • imprimer

La finale par équipes de jeudi promet un sacré suspense ! Après la première manche, ce mercredi, les Néerlandais ont pris les commandes devant les Américains et les Allemands. En tête après la chasse, les Français ont reculé à la 4e place mais rien n’est encore perdu, notamment grâce au sans-faute final de Patrice Delaveau et Orient Express-HDC, désormais en tête du classement individuel. A voir l'interview de Philippe Guerdat

jem 2014 Patrice Delaveau et Orient Express HDC largeL

FFE PSV

Patrice Delaveau et Orient Express HDC

Décidément le stade d’Ornano procure de sacrées émotions ! L’écart de point minime entre les six meilleures équipes après la chasse annonçait une première manche palpitante et elle le fut ! Quant à l’ambiance, elle devient démente dès qu’un Français foule la piste… En tête avant ce deuxième parcours, une nouvelle fois parfaitement dosé par Frédéric Cottier avec de nouveaux obstacles évoquant cette fois-ci l’histoire de la Normandie, les Bleus ont justement craint le pire après les trois parcours très appliqués mais tous pénalisés d’une faute de Simon Delestre/Qlassic Bois Margot, Pénélope Leprévost/Flora de Mariposa et Kevin Staut/Rêveur de Hurtebise. Interview de Kevin ici Pour coller au peloton de tête, Patrice Delaveau et Orient Express-HDC - Interview ici - devaient impérativement sortir un sans-faute. Avec le talent qu’on lui connaît et un sang-froid épatant malgré l’énorme pression sur ses épaules devant son public, le Normand l’a fait ! Son exploit lui offre en prime la tête du classement individuel provisoire avec le score quasi parfait de 0,08 point devant Beezie Madden/Cortes C (0,16 point) et Rolf-Göran Bengtsson/Casall ASK (0,34 point).

Les trois premiers dans la même barre

Avec 10,08 points, les Français pointent désormais à la 4e place. La qualification olympique semble à portée de main, mais pour monter sur le podium, ils devront boucler plus qu’un sans-faute jeudi car les nations qui les devancent – les Pays-Bas (4,83 points), les Etats-Unis (8,72 points) et l’Allemagne (8,82 points) – disposent de couples solides et plus expérimentés en grands championnats. Mais il y aura encore forcément des surprises, d’autant que la difficulté montera encore d’un cran, car les trois premiers se tiennent de la même barre et les Français sont à moins d’une faute des deux équipes qui les précèdent mais aussi des deux équipes qui les suivent : le Brésil (12,95 points) et le Canada (14 points). Autant dire que la moindre faute des uns et des autres bouleversera le classement.

Les Néerlandais et Brésiliens au top

Seules deux équipes ont aligné trois sans-faute : les Néerlandais, nouveaux leaders, et les Brésiliens, qui, après une première journée à oublier (12e avec 12,95 points),  notamment marquée par la chute de Doda de Miranda, ont tout donné avec une détermination remarquable qui leur permet de remonter à la 5e place. « Demain sera un autre jour, qui s’annonce très difficile, mais ce soir nous sommes heureux, a résumé le chef d’équipe des Pays-Bas. Mes cavaliers ont fait de magnifiques parcours. J’ai la chance que les quatre soient expérimentés et que nos chevaux soient en forme. Mais ce qui fait aussi la différence c’est notre esprit d’équipe. Nous allons rassembler tous nos efforts pour gagner demain. »
Bonne journée aussi pour les Colombiens (9e), qui accèdent à la finale, notamment grâce au sans-faute de Carlos Lopez/Prince de la Mare et au bon parcours également de Daniel Bluman/Conconcreto Sancha LS (4 points).

Les Britanniques, les Belges et les Suisses sortis !

Cette journée a, à l’inverse, été cauchemardesque pour les Suisses (11e), les Belges (13e) et les Britanniques (18e !). Après le sans-faute de Jane Richard-Philipps/Pablo de Virton, les premiers pouvaient sauver leur peau si leur leader, Steve Guerdat/Nino des Buisssonnets, faisait 0, mais une faute sur la sortie du triple n°4 a définitivement scellé leur sort. « Le cheval est fantastique au paddock mais moins bien dans le stade. Comme d’autres chevaux, il est notamment gêné par le jeu d’ombres et de lumières sur la piste », a indiqué le champion olympique, qui repartira toutefois en individuel (43e avec 9,19 points)
Quant aux Belges et aux Britanniques ils ont été incapables de sortir un sans-faute. Les polémiques au sein de l’équipe des premiers et l’absence de Nick Skelton/Big Star et Ben Maher/Cella expliquent sans doute en partie ces contre-performances. Grégory Whatelet/Conrad de Hus a encore une carte à jouer en individuel (16e avec 4,16 points), mais le n°1 mondial, Scott Brash, semble déjà trop loin avec Hello Sanctos (36e avec 8,10 points). D’autant que le couple n’a pas son brillant habituel.

Résultats ici

A Caen, Elodie Mas

previous video
next video
Bucas
Couvertures pour chevaux
Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr