CSO Meyreuil Tour : la revanche de Wilfrid Pierrot
mardi 13 février 2018

Podium tournante
Pas de barrage entre père et fils : Wilfrid Pierrot l'emporte devant Maxime dans la finale tournante du Meyreuil Tour 2017. © Moments photos

Le premier concours national pro de l'année 2018 dans la région avait lieu ce week-end à Meyreuil. Au programme, deux Grands Prix 130, tout au chrono le samedi, et avec barrage le dimanche. Cette première étape du Meyreuil Tour 2018 a servi de support à la finale tournante du Meyreuil Tour 2017, reportée en raison de la météo.

Quatre cavaliers s'étaient qualifiés pour cette finale et se sont retrouvés pour effectuer le parcours dessiné par Michel Chambon, d'abord avec leur propre cheval, puis avec ceux de leurs concurrents. Une épreuve prisée du public, qui s'est déroulée dans de parfaites conditions. Wilfrid Pierrot avait choisi de concourir en compagnie de Twix d'Or, son fils Maxime avait engagé Aston d'Ysenbbeck, Bernard Lefèvre était en selle sur Utopic Gesmeray et Benjamin Négron, sur Alpina du Biolay.

Wilfrid a remporté l'épreuve avec une seule barre à terre, sur son dernier parcours avec Utopic Gesmeray. « Je suis juste un peu déçu de ne pas avoir réalisé les quatre sans faute avec les quatre chevaux, mais content quand même, surtout après ma contre performance de l'an dernier (le cavalier avait terminé derrière les trois concurrents contre lesquels il concourait, ndlr). Je suis triplement satisfait : en tant que cavalier bien sûr, mais aussi en tant que coach et père puisque mon fils, Maxime, qui courait pour la première fois ce type d'épreuve termine à la 2ème place. La saison semble bien débuter. J'ai cette année un piquet de chevaux de qualité pour faire des épreuves 145 et d'autres qui sortiront sur 130, 135. J'ai aussi repris quelques jeunes chevaux, deux de 5 ans et quatre de 6 ans. »

Le père plus fort que le fils

Il y a eu un peu de suspense après la faute de Wilfrid, car Maxime se trouvait à égalité avec son père lorsqu'il a pris le départ avec son dernier cheval, Alpina, qui avait été la plus performante de l'épreuve. Une malheureuse barre a privé le public d'un barrage espéré entre le père et le fils. « C'était ma première finale tournante et je suis parti pour faire un podium et avec l'espoir de battre mon père ! J'ai frôlé le barrage contre lui mais il y a eu cette barre de trop. Il m'est arrivé de le battre, mais au final, sur les podiums, il a toujours été devant moi. » Benjamin Négron, sans faute avec sa bonne Alpina, ainsi qu'avec Utopic, fait une barre avec Aston et deux avec Twix. Il termine sur la 3ème marche du podium. « C'était ma première expérience sur ce type d'épreuve. Une expérience agréable de monter les chevaux de Bernard et Wilfrid que j'admirais tant quand j'étais gamin. Je suis fier surtout des résultats de ma jument, avec laquelle j'ai fait le circuit SHF. Elle n'a fait qu'une petite faute sur quatre parcours, ce qui signifie que nous sommes justes dans le travail ! » Bernard Lefèvre a mal commencé l'épreuve : il signe un parcours à 12 points avec son cheval.  Malgré les sans faute avec Twix et Alpina et sa faute avec Aston, il termine quatrième. « J'ai repris la saison de la pire des façons et mon cheval s'est très bien comporté avec les autres ! Les parcours avec les autres chevaux se sont heureusement bien passés et je garde confiance. Je ne suis pas encore fini !» 

Dans le Grand Prix Pro2 du samedi, Véronique Garin et sa complice Taganelle du Moulinet ont été les plus rapides et ont remporté l'épreuve devant un plateau de cavaliers de qualité. Dimanche, le couple est passé tout près du doublé, qualifié parmi les 10 barragistes, et a tenu la première place qui lui a été ravie par Manon Marcoux et son Tiloubet du Painbenit. A la 3e place se classent Caroline Bittan et Bornéo des Collines, eux aussi habitués des remises des prix. Le Grand Prix Am1 a été remporté par Valentine Perrier sur Brenda Lee de Lyna. A ses cotés à la remise des prix, Carla Canterini et Marion Trosset, qui attaque la saison avec une licence amateur. L'épreuve de vitesse de la catégorie était remportée par Océane Blanc et E Sweet Melodie D.

En catégorie amateur 2, la vitesse et le Grand prix sont remportées respectivement par Carla Berthier associée à Ultra d'Avel, et Pierre Alexandre Ingenito, en selle sur Actros Z. Le Grand Prix Am3 est remporté par Clément Groupierre / Ballindoon Cosmo et la vitesse par Aurélie Laune / Cryskamikaze.