Calgary: Grégory Wathelet pour son anniversaire!
vendredi 11 septembre 2015

calgary 2015 Grégory Wathelet et Algorythm
Grégory Wathelet et Algorythm © © Spruce Meadows Media Services

Le Belge a fêté ses 35 ans par une victoire. Roger-Yves Bost et Kevin Staut poursuivent sur leur bonne lancée, Robert Breul 5e

Jeudi 10 septembre, c’était l’anniversaire de Grégory Wathelet et le sympathique belge s’est offert son plus beau cadeau du jour en gagnant la Cana Cup, une bonne 160 cm avec barrage. Montant avec tact et brio son prometteur Algorythm, qui allie puissance et vitesse, le vice-champion d’Europe a devancé de plus d’une seconde Roger-Yves Bost, 2e avec Nippon d’Elle, et Kevin Staut, 3e avec Qurack de Falaise HDC. Autant dire que même avec deux autres montures, les deux Français, très compétitifs, prouvaient leur détermination. Le Brésilien Pedro Veniss était 4e avec Rissoa (ne lisez pas Pessoa!) Dag Bois Margot et un certain Scott Brash se plaçait 5e avec Hello Sanctos, grâce à deux sans fautre propres et sereins, sans forcer.

Le No 1 mondial avait déjà tourné deux fois sans faute la veille et il a donc déroulé quatre tours sans bavure pour assurer sa qualification pour le Grand Prix de dimanche, qui pourrait être synonyme de Grand Chelem historique pour lui. «Vendredi, c’est pause et j’hésite encore à faire un petit tour samedi matin », précise Scott Brash, qui ne montera de toute manière pas la Coupe des Nations. Il est ici dans un seul but: réussir un triplé unique dans les annales et s’emparer du Rolex Grand Slam.

Dans l’autre épreuve du jour, victoire du Canadien Eric Lamaze, qui est vraiment à la maison ici. Battu d’un souffle par l’Américain McLain Ward et HH Carlos Z mercredi (sa Fine Lady était à 29 centièmes), le champion olympique 2008 a pris sa revanche ce jeudi dans une autre 150 cm courue avec barrage, le Prix Atco, qu’il s’adjuge pour la 3e année consécutive et la 2e avec Fine Lady. Bonne 5e place pour Robert Breul, qui avait qualifié ses deux montures pour le barrage, Qody de St Aubert, double sans faute, et Arsouille du Seigneur, 14e à cause d’une faute au barrage, très disputé. Cédric Angot était 10e avec Saxo de la Cour et 10e encore de la 160 cm avec Rubis de Preuilly.

Du soleil, des températures douces, une gigantesque arène en herbe dans un état parfait (comme les sept autres arènes alentours!), du beau sport en attendant des « sommets » du week-end, la Coupe des Nations et le GP du Rolex Grand Slam, c’est l’été… indo-canadien à Calgary, pour ces 40e Masters de Spruce Meadows, où l’on a encore amélioré l’infrastructure et peaufiné le décor -la nouvelle place dite des fondateurs est quasiment hollywoodienne -. A soon!