Calgary pour Sameh El Dahan
lundi 10 septembre 2018

Sameh El Dahan
L'Egyptien devance le Hollandais Maikel Van der Vleuten. © Photo: Spruce Meadows Media / Mike Sturk

Dans le cadre du Rolex Grand Slam of Show Jumping, le mythique Grand Prix 170 de Calgary s'est déroulé hier soir (heure locale) et a vu la victoire du cavalier égyptien Sameh El Dahan. Après ce succès vécu en compagnie de Suma’s Zorro, sa jument de 14 ans, le vainqueur explique être "sur un petit nuage".

Ils étaient 38 couples en lice pour espérer venir à bout des difficultés mises en place par le chef de piste vénézuélien, Leopoldo Palacios, et maîtriser l'épreuve en deux manches à 1,70m. Le premier à y parvenir est le dossard n° 3 de la première manche, l'Allemand Andre Thieme et son hongre de 10 ans, Aretino 13. Il faut ensuite patienter pendant environ une heure pour voir de nouveau un couple boucler un parcours sans pénalité : c'est cette fois l’Égyptien Sameh El Dahan qui réussit l'exploit. Au total, sept autres couples parviennent quand même à tirer leur épingle du jeu dans cette difficile première manche. 

Douze couples sont repartis en seconde manche : parmi eux, seuls deux réitèrent la performance de la première et bouclent un sans faute. Au final, seuls le Néerlandais Maikel van der Vleuten et l’Égyptien Sameh El Dahan et décrochent leur ticket d'entrée au barrage. Le premier, décidément très en forme, boucle un nouveau parcours sans faute avec un temps rapide de 42,98 s. Confiant, El Dahan pénétre sur l’International Ring et réalise son parcours dans un rythme soutenu : il parvient à battre le Hollandais avec un chrono de 42.21 s.

"Je suis ravi et je suis sur un petit nuage", a expliqué le vainqueur. "Lorsque j’ai levé les yeux vers le grand écran pour vérifier le temps parce que je n’en étais pas sûr, et que j’ai vu que j’avais la première place, j’ai éprouvé un sentiment très difficile à expliquer. Je pense que tous les cavaliers du monde rêvent de remporter l’un des quatre prestigieux Grands Prix dans le cadre du Rolex Grand Slam of Show Jumping. Suma’s Zorro a été achetée quand elle était pouliche par Joanne Sloan Allen et les Sycamore Stables. Quand elle a été amenée dans la cour, elle a sauté une barrière à cinq niveaux de barreaux alors qu’elle n’avait que six mois. Ils ont su qu’ils avaient un sauteur sur les bras. Joanne s’en est bien occupée pour la préparer jusqu’à ses sept ans environ, puis j’ai aussi commencé à la monter. Aujourd’hui, c’est surtout Joanne qui la monte et je me contente de la faire sauter. Elle a fait du très bon boulot."