Ch-EU Herning CSO : Sacré Bosty !

mercredi 21 août 2013 - Hernin (DAN)

  • imprimer

Après la première manche de l’épreuve par équipes, la France rétrograde à la 3e place derrière la Grande-Bretagne et la Suisse, les deux seules nations à ne pas avoir alourdi leur score initial mercredi matin. Rien n’est toutefois perdu, d’autant qu’hormis Silvana HDC, un ton en dessous ce matin, tous les chevaux ont encore très bien sauté. Retrouvez Roger-Yves Bost au micro de Mehdi Jedraoui!

Bost Roger Yves largeP

Scoopdyga

Roger-Yves Bost

Aïe, aïe, aïe, que la loi du sport est dure parfois ! En pleine forme mardi, les Français étaient moins en veine mercredi matin, à l’image de Patrice Delaveau/Orient Express HDC et d’Aymeric De Ponnat/Armitages Boy qui ont survolé toutes les difficultés du parcours à part la rivière pour le premier et la sortie du triple pour le second… Deux parcours à 4 points vraiment rageants compte-tenu de leur aisance, qui ont d’emblée mis la pression sur leurs équipiers. Car, même si la France comptait une barre d’avance sur ses poursuivants, Roger-Yves Bost/Myrtille Paulois Castle Forbes et Kevin Staut/Silvana HDC n’avaient plus le droit à l’erreur pour conserver la tête du classement provisoire devant des Anglais et des Suisses aussi performants que la veille, qui alignaient chacun trois sans-faute… Surmotivé et déjà auteur de la meilleure performance dans la chasse (3e), Bosty réédita un sans-faute avec une détermination et une application remarquables qui lui permettent de conserver sa 3e place provisoire dans le classement individuel. Malheureusement, après avoir tutoyé les deux éléments du double, Kevin fait faute sur la rivière puis sur le dernier obstacle. 8 points qui le relèguentà la 29e place avec 8,90 points…
Mais tout peut encore changer lors de la finale (jeudi après-midi 18h) car les écarts de points sont très serrés. Les trois premières équipes se tiennent dans une barre : Grande-Bretagne (8,18), Suisse (8,45), France (11,14). L’Allemagne (12,77) et la Suède (13,44) ne sont pas très loin non plus…

L’analyse des Français

Philippe Guerdat, chef d’équipe : « On savait que la rivière était le péché mignon d’Orient et de Silvana. On a essayé de faire différemment et de l’occulter, mais comme Patrice, qui partait en premier, a fait faute dessus, c’est tout de suite revenu en tête de Kevin. Je ne sais pas si c’est pour ça que la jument n’a pas bien sauté le double qui la précédait mais ça a sans doute joué. Et Silvana était moins aérienne et tonique qu’hier. Mais c’est le sport ! Aujourd’hui la Suisse a sorti un sans-faute qui leur sert à rien (4 sans-faute dont 1 avec 1 point de temps dépassé, ndla) et qui leur manquera peut-être demain. Quant à Bosty, il a remis l’équipe en vie avec son sans-faute. Il sait que son rôle est pour l’équipe et il le tient parfaitement jusque-là. Nous sommes encore plus combatifs pour aborder la finale car les scores sont très serrés et rien n’est encore joué. En étant 3e, c’est nous qui pourront mettre la pression aux autres.»
Roger-Yves Bost (3e avec à 0,58 points) : « J’ai senti la jument très disponible et en confiance. La piste lui plaît. Il fallait être sans-faute donc ça m’a d’autant plus motivé. »- Retrouvez son interview vidéo
Patrice Delaveau (19e avec 5,66 points) : « On pouvait aborder la rivière en 6 foulées longues ou 7 foulées courtes. J’ai opté pour le second choix car Orient est mieux quand je refais des foulées mais il n’a pas fini son effort. Ça s’est joué à pas grand-chose car ils n’ont pas levé la main tout de suite, ils sont allés voir la latte… C’est dommage car il a une nouvelle fois très bien sauté. C’est toutefois moins rageant qu’une barre sur un obstacle car là je n’ai pas grand-chose à me reprocher. »
Aymeric De Ponnat (28e avec 8,32 points) : « J’ai voulu assuré le milieu du triple donc je l’ai tendu à la réception du premier (une spa). Du coup, il a sauté l’oxer étroit comme s’il faisait 1,60 m de large et je me suis retrouvé trop près du dernier. Je suis déçu car cette faute coûte cher alors que le cheval s’est vraiment baladé sur le reste. Je sens Armitages vraiment bien dans son corps et dans sa tête. Tout reste à faire demain. On essayera de donner le meilleur. »

Ben Maher toujours en tête

Pour le championnat individuel, le trio de tête reste inchangé puisque les trois couples ont refait un sans-faute : Ben Maher/Cella, Steve Guerdat/Nino des Buissonnets et Roger-Yves Bost/Myrtille Paulois Castle Forbes. Rolf Goran Bengtsson/Casall ASK remonte lui à la 4e place, devant Luciana Diniz/Winningmood et Daniel Deusser/Cornet d’Amour. Là encore tout peut bouger car les 13 premiers se tiennent dans la même barre ! La suite de la compétition s’annonce donc palpitante par équipes comme en individuel. Un suspense sportif qui compense le manque de public et d’ambiance sur ces premières épreuves.

Tous les résultats ici !

Sur place, Elodie Mas

previous video
next video
Bucas
Couvertures pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr