Championnat des Cavalières Truffaut : Les fleurs de la jeunesse
dimanche 26 juin 2016

master pro 2016 Nina Mallevaey et Laura Klein
Nina Mallevaey et Laura Klein © Jean-Louis Perrier

Avec trois amazones âgées au plus de 20 ans, le championnat de France des Cavalières Truffaut sacre la jeune génération. Les cavalières les plus expérimentées n’ont pu refaire leur retard sur le mano/mano des juniors Nina Mallevaey et Laura Klein qui ont dominé la course au titre. Après quelques rebondissements, Anastasia Popovici presque aussi jeune, complète le podium.

 Une finale sélective

On sentait les deux cavalières de l’équipe de France Junior Nina Mallevaey et Laura Klein  bien accrochées à la tête du Championnat des Cavalières Truffaut. Le parcours monté pour la première manche de la finale  avait son lot de difficultés sur des côtes que  trois cavalières seulement surmontaient sans faute. Bénédicte Kolnik était de celles-ci mais Zérona  ne renouvellera pas sa performance en 2e manche. Pour Julia Dallamano qui a déjà une bonne expérience de cette échéance, le score vierge de la première manche l’a remettait sur le podium mais une faute de Superlover de Pléville la reléguait à la porte. De même pour la bourguignonne Lalie Saclier, membre de l’équipe de France Jeunes Cavaliers,  à qui un dépassement de temps avec Rocco du Château coûte cher ! Ces fautes profitent à la francilienne Anastasia Popovici associée à Qarla de la Louvet qui du haut de ses 20 ans est venu tutoyer la domination des juniors.

Le duel des copines

Malgré quelques émotions dans ces deux dernières manches, le duo de tête de la chasse s’est imposé sur les deux premières manches. La nordiste Nina Mallevaey, 16 ans,  n’aura commis qu’une faute  dans la première manche  de ce dimanche avec sa bonne Solitude au Vent avec qui elle participe avec bonheur aux Coupes des Nations. Déjà médaillée en championnat Amateur à 10 ans, et habituée des remises de prix sur les échéances poneys, elle décroche le titre pour sa deuxième participation bellifontaine devant sa coéquipière habituelle de l’équipe de France junior,  Laura Klein. La lorraine lui avait chipé le leadership après la première manche avec un beau sans faute de Schweps du Soutrait la jument qu’elle avait choisie pour cette échéance, Pepita de Charmois sa jument de CSIO J étant préservée pour les championnats de France Jeunes.  Mais deux fautes sur l’ultime parcours lui redonnent le rang de dauphine, pour cette fois car entre les deux filles ravies de se retrouver côte à côte sur le podium, l’envie de gagner est la même !  Avec des piquets de chevaux bien étoffés, on a pas fini de les revoir en piste pour un affrontement dans le bon esprit de la compétition !

Résultats ici