Changement de drapeau pour Mandy Mendes Costa
jeudi 30 août 2018

Mandy Mendes Costa Régence de Sève Meyreuil 2018
Mandy Mendes Costa et Régence de Sève lors du concours de Meyreuil © Moments Photo

La cavalière azuréenne, Mandy Mendes Costa, atteinte par la limite d'age (16 ans), a terminé sa carrière européenne à poney. Après avoir été éloignée des pistes quelques mois pour une opération, elle a fait son retour, à cheval, lors du CSO Vacances de Meyreuil sur Régence de Seve avec une jolie 2ème place dans le Grand Prix Pro2.

Cette surdouée a commencé à monter à cheval à 3 ans et a un peu touché toutes les disciplines. Elle a choisi le CSO et a remporté de nombreuses victoires, jusqu'au plus haut niveau en équipe de France Poney. Parallèlement elle participait en 2017 au Championnats Cadet et terminait sur le podium, à la 2ème place derrière Ramatou Ouedrago.

Après avoir fait partie du team Condé Ferreira, Mandy est revenue à plein temps en Provence. Ses parents ont fait l'acquisition d'une écurie à Trans en Provence, cet été, à proximité de leur domicile. « J'ai déjà 6 chevaux au travail en comptant les miens et ceux de propriétaires. L'écurie est tout près de chez nous et du lycée. Nous avons un cavalier maison qui va m'épauler car en période scolaire je ne pourrais pas monter tous les chevaux. De plus il a le permis poids lourds ce qui est très pratique ! Je continue mes études dans le circuit normal, cette année je vais juste essayer d'avoir des horaires aménagés. ». Mandy est bien consciente qu'à 16 ans il y a toujours à apprendre et pour cela elle n'a pas hésité à tenter l'aventure chez un des plus grands. « J'ai eu la chance de pouvoir travailler avec Ludger Beerbaum, chez qui j'ai passé un mois en 2017. Je travaillais un jour sur deux avec lui à l'obstacle, sur ses chevaux, les autres jours avec son cavalier. C'était vraiment génial ! Il m'a proposé de revenir quand je voulais et je compte bien y retourner avant la fin de l'année, cette fois en emmenant mon cheval. Après mon arrêt forcé, j'ai fait un stage très intéressant avec Olivier Guillon. Il vient dans la région passer 2 jours tous les trimestres et je vais essayer de continuer avec lui. J'ai aussi Sylvain Poncet, cavalier Pro1 de la région, qui est plus proche et avec qui je compte travailler de temps en temps. »

La fin des compétitions Poney n'est pas le seul changement notoire dans la carrière de Mandy, puisque la jeune fille a pris la décision de concourir sous les couleurs du Portugal, pays où est né son père, à partir de janvier 2019.