Cheval Passion: Julien Gonin fait le show

jeudi 22 janvier 2015

  • imprimer

On ne présente plus Julien Gonin sur les pistes de concours de sauts d’obstacles, mais le retrouver sur celle des Crinières d’Or a de quoi surprendre ! Le cavalier gagnant du Grand National avec son compère Olivier Robert nous a expliqué comment il est devenu avec la complicité des Horsemen l’un des numéros phares du gala de la 30e édition de Cheval Passion, assurément vainqueur de la soirée à l’applaudimètre !

Avignon 2015- Julien Gonin sur la piste de spectacle largeL

Jean Louis Perrier

Avignon 2015-Julien Gonin fait le show largeL

Jean Louis Perrier

Avignon 2015-Julien Gonin et les HorseMen largeL

Jean Louis Perrier

Julien Gonin sur la piste de spectacle

Julien Gonin fait le show

Julien Gonin et les Horsemen

previous video next video

Comment avez-vous été amené à produire ce numéro ?
J’ai rencontré Fabien Galle sur le circuit du Maroc où il s’occupe du spectacle et du salon du dernier concours à Al Jadida. Il y a déjà trois ans qu’il m’avait proposé de faire un numéro mais je n’avais pas d’idée ! Le speaker Yannick Bichon m’a aussi motivé pour faire quelque chose et c’est au CSI de Maubeuge où les Horsemen étaient en spectacle qu’on a commencé à penser faire quelque chose ensemble. Fabien Galle est venu me voir en novembre et on a retenu l’idée.

De quoi s’agit-il ?
Au CSI  de Megève j’ai fait une épreuve relais avec les Horsemen mais ce n’est pas ça ici, c’est plutôt une puissance en ‘’battle ‘’ avec les Horsemens sur trois verticaux. Il y a aussi un exercice sur un oxer que je pratique dans le travail à la maison avec mes chevaux.

Quel chevaux avez-vous choisis et pourquoi ?
J’ai pris Arsène Lupin et Soleil du Cornu qui sont deux de mes chevaux de tête que j’aime beaucoup. Tous mes chevaux sont habitués à sortir en extérieur et  lors des remises de prix il y a souvent pas mal de bruit. On a travaillé un peu pour les habituer aux poursuites. Je ne me suis pas trop posé de question ! On verra, si je ne fais plus de sans faute avec eux c’est que c’était pas une bonne idée, mais les deux ont bien réagi le premier soir !

Est-ce que vous avez envie de faire du spectacle équestre ?
J’aime bien m’amuser mais ce n’est pas mon métier ! J’ai une écurie de 66 chevaux dont 30 au travail pour moi ! La semaine dernière j’en ai monté 28 dans la même journée sur le circuit du Winter Tour organisé par Jérôme Ringot qui est une excellente forme de préparation saison. Cette semaine à Avignon m’a tout de même posé quelques problèmes d’organisation et dans un mois j’attaque la tournée de Villamoura jusqu’au 12 avril. Ensuite ce sera le CSI d’Hardelot où Philippe Guerdat veut voir les cavaliers qui peuvent entrer en équipe de France.

Jocelyne Alligier

Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr