Constant van Paesschen incroyable dans le Grand Prix !
dimanche 19 juillet 2015

Van Paesschen et dimanthina Lons le Saunier 2015
Constant Van Paesschen et Diamanthina van't Ruytershof © Photo d'archive

Après l’épreuve du Global Champions Tour remporté par Grégory Wathelet la veille, l’hymne belge a encore retenti dans le GP du CSI5* de Chantilly, cette fois-ci pour Constant van Paesschen !

Les jeunes talents sont bien dans le coup. A seulement vingt et un ans, Constant van Paesschen l’a encore prouvé ce dimanche dans le GP à 150 avec Diamanthina van't Ruytershof, une grande et fine BWP noire, fille de Diamant de Semilly. « La jument saute fabuleux. Elle tourne très bien et c’est ce qui a fait la différence au barrage. Son point faible est le contrôle mais cela ne m’a pas gêné sur ce grand terrain en herbe », expliquait-il. Avec un chrono de 36’’71, il devance le jeune prodige irlandais Bertram Allen/Belmonde (36’’77) qui fait beaucoup parler de lui cette saison. « On aime tous les deux gagner, mais lui est plus souvent premier. Aujourd’hui, c’était mon jour et il était énervé. Il m’a lancé : ‘‘enfoiré !’’ », confie Constant dans un éclat de rire. L’Ukrainien Ferenc Szentirmai/Quickdiamond, lui aussi très rapide et sans faute (37’’72) décroche la troisième place. John Withaker/Argento son quatrièmes.

 

Parmi les seize barragistes, six étaient français. Et comme la veille (elle était troisième du LGCT avec Vagabond de la Pomme), Pénélope Leprevost a été la plus performante. Cette fois-ci avec sa bondissante Flora de Mariposa, remise en route depuis peu, elle réussit le double sans-faute et termine cinquième de l’épreuve. Ce résultat lui permettra-t-il d’intégrer l’équipe pour les championnats d’Europe à Aix-la-Chapelle ? Réponse début août! Alexis Borrin/Marlou des Etisses et Cédric Angot/Saxo de la Cour, respectivement sixième et septième, réalisent eux aussi deux beaux parcours sans-faute.

Sur place,