Corrado du Moulin : la nouvelle recrue du Haras de Clarbec
mercredi 19 avril 2017

Corrado du Moulin
Corrado du Moulin

Le Haras de Clarbec s’est offert l’étalon de sept ans Corrado du Moulin. Son programme sportif n’est pas encore défini.

Depuis le 14 février, le Haras de Clarbec accueille un nouveau pensionnaire : Corrado du Moulin. Né chez André Marie Massin dans le Nord, le puissant bai fils d’Eurocommerce Berlin a été acheté à deux ans par Emmanuel Neyrat qui l’a amené jusqu’au championnat du monde des 6 ans à Lanaken l’année dernière. Approuvé par les stud-books SF et Zangersheide, l’étalon a pour 2e mère Werina II, propre sœur de Zelena II, mère de la championne Goldika, gagnante sous les selles de Toni Hassman et McLain Ward. « Corrado n’était pas destiné à la vente au départ, confie son ancien propriétaire Emmanuel Neyrat. Puis, je suis entré en contact avec les Mégret dont je connaissais l’approche très respectueuse des chevaux et j’ai décidé de le vendre. Il est très proche de l’homme. Il y a d’ailleurs une vidéo sur Internet, vue plus de 3 millions de fois, où il joue au foot dans le manège. Je me suis beaucoup attaché à ce cheval et ma priorité était qu’il intègre une bonne maison. »

En plus d’être un fin technicien du ballon, Corrado a séduit Geneviève Mégret par sa qualité, son courage, son respect et son « très beau passage de dos ». La directrice et propriétaire du Haras de Clarbec reconnaît que « même si le sport prime, le fait que le cheval soit un étalon avec une excellente souche est un véritable atout ». Sa distribution, commencée par Emmanuel Neyrat, sera récupérée par le Haras de Clarbec l’année prochaine.

Côté sport, le 7 ans n’est pas sorti en compétition en 2017. « Nous n’avons rien décidé quant à son programme, assure Mme Mégret. Il est actuellement travaillé par mes cavaliers ». Le cheval devrait, à terme, grossir le piquet de chevaux de Pénélope Leprévost.