Coupe des Nations Rotterdam : Le smash de Pénélope donne la victoire aux Bleus.

vendredi 20 juin 2014

  • imprimer

C’est ce qui s’appelle conclure en beauté ! Pensez, l’équipe de France s’impose à Rotterdam, face à l’équipe des Pays Bas sur son terrain, le tout après barrage. Et qui donne la victoire à la France ? Pénélope Leprévost avec Flora de Mariposa. Le talent et le style non ?

rotterdam Pénélope Leprevost et Flora de Mariposa  largeL

FEi / Dirk Caremans

Pénélope Leprevost et Flora de Mariposa

Un barrage que Philippe Guerdat avait vu venir au fil de l’épreuve. Et pour lui, cela ne faisait aucun doute. La meilleure cartouche c’était Pénélope, meilleure représentante Française au classement mondial FEI Longines (6 ème) et la jument de Geneviève Mégret : « j’étais sûr qu’elle serait plus rapide que London. Surtout en partant en premier. Elle a fait un parcours remarquable. Pour moi imbattable. Et puis elle a mis la pression sur Gerco ». Le pilier des Hollandais accusait en effet une faute dès le deuxième saut. Le smash était parfait.
La messe était dite. Victoire pour les Bleus pour le dernier match de la série de cinq qu’elle avait programmée en début de saison (Lummen, La Baule, Rome et St Gall). Le sélectionneur des Bleus dira encore « maintenant on est tranquille on peut réfléchir, analyser et se préparer sereinement à ce qui reste l’objectif de la saison, la Normandie ». Et de conclure « c’est bon pour le moral, l’ambiance de gagner face à des équipes comme celle de Hollande ou d’Allemagne. Ce ne sont pas les Jeux mais çà arrive à point nommé sur le chemin ».
Dans quatre vingt dix jours exactement les Bleus seront en effet sur le pont…

Une victoire à Rotterdam pour laquelle chacun a apporté à part égale sa contribution, à savoir un sans faute lors de l’une ou de l’autre des deux manches. Pénélope irréprochable au barrage et qui débutait à chaque manche la marche de l’équipe, avait en effet signé un sans faute dans la seconde manche après une petite faute dans la première. Encore une fois Flora de Mariposa à neuf ans n’en est pas à son coup d’essai (Rome) et fait preuve d’une maturité incroyable. Patrice Delaveau, lui, avait signé son sans faute dans la première manche. Avec Carinjo HDC sur lequel il restait sur sa victoire dans le Grand Prix de St Tropez (CSI 5*). A la mode ! Comme la chute en deuxième manche sur la sortie du triple. Imprévisible, inattendue et spectaculaire mais, au bout du compte plus de peur que de mal. Car même si aux premières nouvelles le cheval ne sort pas, cent pour cent indemne, de sa cabriole, cela aurait pu être pire.
Cela faisait longtemps que Roger Yves Bost ne s’était pas collé à épreuve aussi significative avec Myrtille Paulois. Mais après une première manche un peu décousue (un problème de sparadraps sur les glomes) se soldant par une faute, la sérénité revenait progressivement en seconde manche, permettant là encore le sans faute. Celui que Kevin Staut signait d’autorité avec Rêveur de Hurtebise qui confirme les espoirs et les déclarations de St Gall (8+0). Sans faute dans la première manche il s’en fallait d’un tutoiement en sortie du double dans la seconde.

Les Français devant, les Allemands et les Hollandais derrière, les anglais toujours aussi opportunistes qui s’emparent d’une quatrième place avec une équipe de jeunes culottés (qui ont une belle marge de progression) qui ne préfigure en rien celle que l’on trouvera à Caen, voilà pour le résultat du jour.
Impossible de ne pas remarquer aussi sur le terrain de Kraling Boos où les spectateurs ne se sont pas bousculés, la progression des Brésiliens, cinquièmes. C’est certain Rodrigo Pessoa a retrouvé le cheval (Status) qu’il lui faut pour jouer son rôle. Eduardo Menezes (Quintol) progresse constamment. Mais la révélation indiscutable de l’épreuve c’est Yuri Mansur Guerios auteur de l’un des trois doubles sans faute . Avec First Devision, hongre belge (BWP) de 9 ans il a fait jeu égal avec Joe Clee (Utamaro d’Ecaussines) et Gerco Schroeder avec Glock’s London… C’est dire ! 
Résutats ici

A noter que la Marseillaise avait déjà retenti peu de temps auparavant à Rotterdam mais du côté du dressage avec la victoire de Marc Boblet et Noble Dream dans le Grand Prix Spécial avec une moyenne de 67,706%; Alexandre Ayache est 2ème avec Lights of Londonberry à 67,020%

Photo d'archive

A Rotterdam, Xavier Libbrecht

previous video
next video
Fautras Équestre
Fabricant de vans et camions pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
Laboratoires Audevard
Ce qui nous rassemble, la santé et la performance du cheval.
  • imprimer

0Commentaires

 | 20/06/2014 21:57
Ca sent bon! Ca sent bon! Les Bleus sont sur tous les fronts. Allez les BLEUS !
HELENE D | 20/06/2014 21:11
Si la suisse gagne au foot ce soir philippe guerdat sera un homme comble!!!
CLAUDE L | 20/06/2014 20:54
bravo les bleus


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr