Coupe des Nations de Rome : les impressions de Philippe Guerdat

vendredi 26 mai 2017

  • imprimer

Après une brillante victoire collective à La Baule, les Bleus ont un peu déçu en prenant la 5e place ex æquo à Rome, mais sans démériter vraiment non plus. Les sentiments de Philippe Guerdat « à chaud » (30° à l’ombre), juste après l’éclatante victoire des Transalpins Place de Sienne

guerdat illustr largeL

En alignant son équipe olympique - les quatre héros de Rio et trois de leurs montures (Flora de Mariposa était remplacé par Ratina d’la Rousserie, triple sans-faute à Lummen) -, Philippe Guerdat espérait sans doute frapper un nouveau grand coup à Rome, mais le sort – et le sport – en a voulu autrement. Malgré de bons tours, notamment de la part de Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise HDC (4 + 0), l’équipe a partagé la 5e place avec la Suède (lire ici). Voici les commentaires de l’entraineur national et chef d’équipe.

Philippe Guerdat, on a assisté à du beau sport et on a un bon vainqueur, non ?

Absolument, une belle épreuve, passionnante et quand le chef de piste n’a que trois sans-faute, comme Uliano Vezzani aujourd’hui (ndlr : dont son fils !), c’est qu’il a trouvé la juste mesure, sans exagérer toutefois, mais c’était vraiment délicat, avec de bonnes cotes.

Les Français ont tous été piégés ici ou là, des petites fautes, mais trop, au final ?

Des petites fautes, parfois un peu inexplicables. Bosty qui se fait piéger deux fois par la sortie du triple. J’étais sûr que Sydney allait corriger ça en seconde manche, mais non, la exactement même faute…

Vous dîtes Sydney, mais c’est la jument ou le cavalier ?

Je ne dirais pas que c’est le cavalier, mais bon, comme il a eu deux ou trois problèmes dans des triples, ça joue peut-être un tout petit peu, dans son for intérieur, il ne veut peut-être pas trop pousser quand il y a deux foulées, ça se joue à trois fois rien… On va en rediscuter. Et Ratina a aussi fait des fautes inhabituelles, la seconde à un endroit qui n’a pas posé de difficultés, c’est bizarre.

Kevin Staut n’est pas passé loin du double sans-faute ?

Tout près ! Dans la première manche, il a été malheureux, mais il a racheté ça, c’est un champion !

 Et Philippe Rozier ?

 En première manche, il était un peu en sous train et il a de nouveau fait faute à la rivière. En seconde manche, il a corrigé ça, il a monté avec plus d’impulsion, mais il a eu de la peine à récupérer son cheval derrière et il a fait la faute sur le suivant. Rahotep n’a pas mal sauté, il aurait pu sortir un sans-faute.

 Bilan ?

Il y a eu trop de petites fautes pour espérer un meilleur résultat, mais on avait tout de même l’équipe la plus homogène en additionnant les quatre. Hormis l’Italie peut-être… (calculs faits, 31 pts pour l’Italie, 33 pts pour la France !). Mais c’était une épreuve magnifique et vive la formule à quatre !

Quels chevaux reverra-t-on dans le Grand Prix, dimanche ?

Je ne sais pas encore, mais normalement Rahotep de Toscane et peut-être Sydney, les deux autres pas. Vagabond de la Pomme et Silver Deux de Virton HDC les remplaceront.

Photo d'archive

Propos recueillis par Alban Poudret

Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 94 - Benoit Cernin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr