Coupe du monde : Simon Delestre l'emporte devant son public !

dimanche 05 novembre 2017 - Rhône Alpes

  • imprimer

Avec trois Français au barrage, le public lyonnais espérait bien une Marseillaise pour conclure le Grand Prix Coupe du monde de Lyon. Grâce à la performance de Simon Delestre et Hermès Ryan, c'est chose faite !

Simon Delestre Ryan des Hayetes GP Coupe du monde Lyon 2017 largeL

Gilles Périna

Simon Delestre a pu compter sur un Hermès Ryan revenu au meilleur de sa forme dans le Grand prix Coupe du monde de Lyon

Quarante couples au départ, douze barragistes, et des fautes disséminées sur tout le parcours de la première manche : décidément, Grégory Bodo aura réussi son pari ce week-end ! Un travail du chef de piste unanimement salué par les cavaliers, mais également par le public ravi de se voir proposer des tracés et difficultés innovants. Un vent de fraîcheur a soufflé sur la construction des pistes ce week-end, et Grégory peut maintenant savourer : "J'avais beaucoup de pression avant le premier en piste du Grand Prix Coupe du monde. Toujours dans cette idée de respect du cheval, je voulais donner des difficultés à résoudre aux cavaliers, et non mettre les chevaux dans le rouge. Je n'ai donc pas joué exagérément sur les hauteurs et les largeurs d'obstacles. Maintenant que tout est fini, la pression retombe et je suis satisfait".

Pieter Devos met la pression au barrage 

Avec 13 couples au barrage, chacun a joué le jeu. Et si Michael Whitaker/Calisto Blue, Marc McAuley/Miebello et Piergiogio Bucci/Driandria signaient tous les trois un nouveau sans-faute, Pieter Devos/Claire Z a donné une toute autre tournure à la finale au chronomètre en prenant une option que personne n'avait tenté jusque là. "Si je n'avais pas vu les autres passer devant pour aborder le double, je ne l'aurai peut-être pas tenté", reconnaissait d'ailleurs Simon Delestre après sa victoire avec Hermès Ryan. "J'ai eu la chance de partir à la fin et d'avoir vu quelques parcours. Il y avait déjà beaucoup de sans-fautes rapides, je devais prendre des risques si je voulais viser un classement" (retrouvez l'interview vidéo complète du vainqueur ICI). Et des risques, le Lorrain en a pris ! Le public aura entendu pas mal de touchettes et aura retenu son souffle jusqu'au passage de l'ultime oxer pour exploser de joie. Le cavalier passait ainsi devant Steve Guerdat, qui avaient signé deux magnifiques parcours avec une Bianca plus bondissante et respectueuse que jamais. "Nous avions fait pas mal de parcours à "4 points" ces derniers temps, je suis heureux de voir la roue tourner. Je tiens par ailleurs à saluer le travail de Grégory Bodo, et j'espère que ça incitera d'autres organisateurs à changer de chef de piste plus souvent. Ca ferait du bien à notre sport", commentait le Suisse, qui termine finalement sur la troisième marche du podium. Parti en dernier sur le parcours au chronomètre, Henrik von Eckermann savait ce qu'il avait à faire et l'a fait bien ! Il signe un nouveau sans faute rapide avec sa toujours très sérieuse Mary Lou et glane quelques points de plus sur le circuit Coupe du monde : "La jument fait un travail fantastique en ce moment. Nous étions déjà 2e sur l'étape d'Helsinki et et elle a réussi à faire aussi bien ici à Lyon". Le Suédois, grâce à ces deux classements, pointe désormais en tête du classement provisoire du circuit indoor. Il sera présent à Stuttgart, Madrid et Malines pour défendre son leadership. "J'aime ce circuit. Il y a un super public et du vrai sport. La finale est pour moi un réel objectif". 

Philippe Guerdat, satisfait de ses jeunes ! 

Outre le Lorrain, on pouvait compter deux vestes Bleues supplémentaires parmi les barragistes. Julien Epaillard, qui montait Instant de Jucaso, un cheval qu'il a déjà sorti quelques fois en 5* et avec lequel il remportait une épreuve hier, fautait à une reprise sur l'ultime parcours (9e). Roger-Yves Bost, lui aussi qualifié après une première manche déroulée avec brio sur Une Sydney Une Prince en pleine forme a lui essuyé deux barres. Passé juste après Simon, le Barbizonnais a tenté le tout pour le tout et termine 11e. 

Moins de réussite en revanche pour Olivier Robert/Quenelle du Py (8 points) et Aldrick Cheronnet/Tanael des Bonnes (5 points), Julien Gonin/Soleil de Cornu (8 points), Kevin Staut/For Joy van't Zorgvliet HDC (qui mettait malheureusement la barre du dernier oxer à terre), Pénélope Leprévost/Vagabond de la Pomme (8 points), Alexandra Paillot/Lumina (8 points) et Edward Levy/Sirius Black (4 points). Philippe Guerdat était malgré tout satisfait des tours des ses "jeunes" : "Alexandra fait un bon parcours et la jument était très bien, mais elle n'a pas osé appuyer assez fortement ses demandes parfois d'où les deux fautes. C'est seulement dû à un petit manque d'expérience. Pour Edward, un malheureux quatre points sur la palanque... Le cheval s'est un peu reculé et il a poussé, alors qu'avec Sirius c'est le contraire qu'il faut faire. Mais c'était dans l'ensemble deux très bons parcours". Pas de doute, le nouvelle génération est en marche. 

A Lyon, Myriam Rousselle

Horse Telex
La base de données du cheval
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 91 Philippe Mull et Alexis Goury

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr