Décès de Daniel Lamour : une figure du Nord disparait
jeudi 29 décembre 2016

Daniel Lamour
Daniel Lamour, à pieds, entouré (de gauche à droite) de Eric Geneste, Philippe Merlet ,Eric Lefebvre et Dominique Callens en 1986 © DR/Coll.

Daniel Lamour est décédé dans le Cher à l’âge de 89 ans. C’est une véritable figure du monde équestre qui vient de disparaître.

Né dans le Nord, il y a passé une bonne partie de sa vie de cavalier. D’abord installé à Marquion, près de Cambrai, il développe après-guerre une écurie de haut niveau, remporte le championnat de France de saut d’obstacles en 1952 avec Vézelize, devient entraîneur de l’équipe de France junior coachant avec succès les espoirs d’alors, entre autres, Gilles de Balanda et Jean Marc Nicolas, tout en poursuivant sa propre carrière. On lui attribue plus de 800 victoires avec notamment Orsiétain, Belle de Salente, Belcampagne, … Au début des années 70, Daniel Lamour s’installe au Touquet et prend les commandes du Centre Equestre Régional tout nouvellement créé, jusqu’en 1980, puis revient sur ses terres du Cambresis, et s’installe au Centre Equestre de Sancourt. Conseiller technique régional du CRE Nord-Pas de Calais jusqu’en 1994, Daniel Lamour a été décoré de la Médaille d’honneur de la FFE en 2008. 

Il s’était retiré dans le Cher depuis une quinzaine d’années, mais se rendait encore sur les grands événements équestres nationaux où il avait plaisir à retrouver de nombreux élèves. Parmi ceux-ci, dans le Nord, Olivier Dessuter ou encore Eric Lefebvre lui doivent beaucoup.

Ses obsèques auront lieu à Fleurbaix (62) le mardi 3 Janvier 2017, à 14h30.