Denis Lynch continue son marché
mardi 29 janvier 2019

Hector Van D'abdijhoeve et Bertram Allen
Hector Van D'abdijhoeve sous la selle de Bertram Allen © Scoopdyga

Les chevaux continuent d'aller et venir dans les écuries de haut-niveau en ce début d'année 2019. C'est le cas pour Denis Lynch qui a vu deux nouvelles montures arriver dans ces écuries au cours des derniers jours.

Après la mise à la retraite d'All Star 5 et la perte de The Sinner, Denis Lynch ne se laisse pas abattre. L'Irlandais a en effet accueilli Lukas 1054 dans ses écuries il y a quelques jours. Cet étalon tournait était auparavant dans les écuries de Ludger Beerbaum et tournait sous la selle de Christian Kukuk. Il a été mis à sa disposition par Cian O'Connor, qui en est l'un des co-propriétaires. "Ludger Beerbaum, Christian Kukuk et leurs équipes ont fait un super boulot de préparation et pour être honnête, moi-même et les autres investisseurs avont décidé de le changer d'écurie uniquement pour des raisons patriotiques. L'Irlande doit encore se qualifier pour les Jeux Olympiques et Denis Lynch n'avait plus de monture de championnat à sa disposition, j'ai pensé que cela pouvait être une belle opportunité", a expliqué Cian au média World of Showjumping. 

Loin de se contenter de cela, le cavalier a également pris les commandes de Chablis, un hongre de douze ans médaillé d'argent avec l'équipe britannique lors des derniers championnats d'Europe Juniors sous la selle de Robert Murphy. Le couple avait même commencé à se roder sur des épreuves à 150 et 160. Denis et Chablis ont réalisé leurs premiers parcours ensemble ce week-end et ont récolté une troisième place dans le Grand Prix du CSI 2* de Kronenberg. 

Enfin, Denis devient aussi le nouveau propriétaire et cavalier de Hector Van D'abdijhoeve. L'étalon gris tournait depuis quatre ans avec Bertram Allen. Ensemble ils ont même été sélectionnés pour les championnats d'Europe de Göteborg où l'Irlande avait décroché la médaille d'or. Pour le couple, le championnat s'était révélé bien moins plaisant puisque l'Irlandais était tombé lors de la première manche par équipes. Le gris avait mis du temps à reprendre confiance mais il avait fini par se classer dans plusieurs épreuves intermédiaires l'année dernière. "Hector a été un cheval fantastique pour moi, j'ai connu beaucoup de réussite. Je vais le suivre avec Denis dans le futur et j'aimerais remercier Noel Delahunty et tout ceux qui ont pris part à ces succès", confiait Bertram.