Derby de La Baule : encore Delaveau !
samedi 14 mai 2016

Patrice Delaveau et Ornella Mail
Patrice Delaveau et Ornella Mail HDC © Scoopdyga

Déjà vainqueur en 1993 avec son génial Orient de Frebourg puis en 2013 avec cette même pétulante Ornella Mail-HDC, Patrice Delaveau a triplé la mise dans le Derby de La Baule samedi après-midi devant une foule en délire ! Le Normand a devancé Wout-Jan van Der Schans et Jérôme Guery.

« On se sent tout petit là au milieu », confiait, encore ému, Patrice Delaveau à la sortie de son tour d’honneur. Après avoir scandé son nom et repris en cœur la Marseillaise, les spectateurs massés dans les tribunes et tout autour de la piste ont ovationné le Normand pendant de longues minutes. De quoi hérisser les poils de n’importe quel passionné ! « Je suis ravi qu’Ornella signe un doublé dans cette épreuve tant aimé par le public. Je l’avais laissée tranquille depuis le Saut Hermès, mi mars. J’ai juste refait deux 135 le week-end dernier au CSI3* du Touquet pour la faire resauter sur l’herbe avant ce Derby. Et j’ai surtout travaillé sa condition les dernières semaines en faisant notamment des galops sur la plage et du fractionné sur la carrière. »  Toujours humble, le triple vainqueur soulignait toutefois que le Derby était désormais beaucoup plus accessible. « Par rapport à ce qu’on sautait il y a vingt ans, c’est de la rigolade ! Beaucoup restaient dans le trou et sur la trentaine de partants, seuls la moitié finissait le parcours. Même si c’est désormais beaucoup moins dur, je ne le regrette pas car ça va dans le sens de l’évolution du sport et c’est moins éprouvant pour les chevaux. »

Cela n’a toutefois pas stoppé la baisse du nombre d’engagés. Seuls quatorze couples se sont élancés cette année. La réduction de la dotation, passée de 50 000 € à 40 000 €, n’a sans doute pas aidé. « Nous avons cette année intégré des épreuves pour les moins de 25 ans et nous avons donc re-réparti la dotation globale, précisait Rémi Cléro, le président du CSIO de La Baule. Mais nous travaillons en coulisses pour pouvoir l’augmenter de nouveau dans les années à venir. » En attendant, les participants ont visiblement pris du plaisir. Auteur d’une faute sur le bidet n°11, Patrice Delaveau et Ornella Mail-HDC (Lando) ont devancé de près de plus de 8 secondes (!) Wout-Jan Van der Schans et Zorro. Vainqueur de la Coupe des nations vendredi, le Néerlandais, qui a fêté ses cinquante-cinq ans jeudi, continuait sur sa lancée : « Zorro est souvent performant en Derby. Mon plan était d’assurer le sans-faute car je savais que d’autres cavaliers, comme Patrice, seraient de toutes façons plus rapides. Cette faute sur le n°19 ne m’a au final pas trop pénalisé. » Quant à Jérôme Guery, déjà 3e lors de la victoire d’Ornella en 2013, il était ravi de son coup d’essai avec Chillipepper : « C’est mon premier concours avec lui car c’est d’habitude ma femme qui le monte. J’appréhendais un peu le gué donc je suis rentré un peu fort, d’où ma faute sur le vertical qui suivait, mais le cheval s’est super bien comporté ! » Tous deux pénalisés de 8 points, Mathieu Billot/Saphir des Chayottes et Julien Epaillard/Sheriff de la Nutria-LM ont pris les 6e et 7e places.